#JapaneseGP, Moto2, course : Lüthi en solitaire, Rins à terre



Intouchable, Thomas Lüthi a décroché la 13ème victoire de sa carrière à l’issue du du Grand Prix du Japon. Arrivé second, Johann Zarco est l’autre vainqueur : profitant de l’abandon d’Alex Rins, le français a pris ses distances au championnat.

Meilleur temps du warm-up, Thomas Lüthi vire en tête au premier virage avec Franco Morbidelli dans le sillage. La moitié du premier tour n’est pas terminée qu’a lieu l’un des tournants de la course, voire de la saison : alors qu’il a pris un excellent départ, Alex Rins chute sur un freinage trop ambitieux. Pressé de remonter, l’espagnol a peut-être commis l’erreur de trop dans la quête de la couronne.

Moyennement parti depuis la pole position, Johann Zarco se fait attaquer par Sam Lowes. Les deux hommes se passent et se repassent, mais la lutte ne dure pas puisque le britannique chute. Cinquième résultat blanc de l’année pour le pilote Gresini, qui croyait fermement en ses chances de titre en arrivant au Twin Ring Motegi.

Solide leader, Lüthi s’échappe et emmène avec lui Morbidelli. Mais le suisse est plus rapide et se défait progressivement de l’italien, qui voit quant à lui Takaaki Nakagami revenir avec Zarco dans la roue. À 11 boucles du drapeau à damiers, le français profite d’une petite goutte d’eau du japonais pour passer. Même chose au tour suivant avec l’italien Motbidelli.

Deux vainqueurs

Deux secondes séparent alors Lüthi de Zarco. L’écart diminue rapidement et passe même sous la seconde, mais le suisse réagit alors que 7 dixièmes restent à combler. En dépit des efforts du français, aucun affrontement n’aura lieu sur le circuit et Thomas Lüthi l’emporte avec 386 millièmes d’avance. Il s’était déjà imposé au Japon, en 2014.

En piste, l’action se passe derrière : désireux de monter sur le podium devant son public, Nakagami s’attaque à un Morbidelli qui n’hésite pas à répliquer. Le combat est agressif et le japonais, mais l’italien lui fait les freins au virage n°11. Une ultime offensive dans le dernier virage n’y changera rien : Franco Morbidelli prive son rival d’un podium de prestige à domicile. Sandro Cortese complète le top-5 grâce notamment à la chute d’Axel Pons, qui réalisait sa meilleure course de l’année.

L’expérimenté Mattia Pasini vient prendre la 7ème place sur la ligne à l’espagnol Julian Simon. Top-10 pour le belge Xavier Simeon, le premier depuis près de 6 mois (Jerez). Onzième, l’espagnol Xavi Vierge enregistre le meilleur résultat de sa carrière. Même chose pour le wild-card national Tetsuta Nagashima, 14ème à l’arrivée et qui profite des chutes d’Alex Marquez, Lorenzo Baldassarri ou encore Jonas Folger.

Au classement général, Johann Zarco dispose désormais de 21 points d’avance sur Alex Rins. Désormais 3ème grâce à l’abandon de Sam Lowes, Thomas Lüthi en compte 43 de retard. Autant dire que sauf incident, le champion du monde 2016 sera français ou espagnol. La suite à Phillip Island (Australie) dans moins d’une semaine.

 

Résultats complets

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de