#AustralianGP, MotoGP, FP3 : Rossi, Lorenzo et Viñales au repêchage, Hayden qualifié !



Tout est dans le titre, ou presque. À l’issue d’une frénétique troisième séance d’essais libres, certains des hommes forts du mondial MotoGP ne se sont pas directement qualifiés pour la Q2.

Rarement une FP3 aura été si intense. Dès les premiers mètres, les 21 pilotes comprennent que les conditions de piste vont leur permettre d’améliorer les chronos de la FP1 – une chance pour Valentino Rossi, déclassé hier et en mauvaise posture pour passer en Q2 en cas de pluie. Oui mais voilà : la pluie, justement, se fait menaçante dans le ciel australien. Dans ces conditions, tout le monde tente sa chance. Le plateau étant écrasé par Marc Marquez et son impressionnant 1’33.304, 9 places directes pour la Q2 sont à prendre.

Stupeur à Phillip Island : après seulement 15 minutes de roulage, les gouttes sont de retour et les temps ne descendent plus. À ce moment-là, des hommes tels que Nicky Hayden, Loris Baz ou encore Mike Jones (!) sont dans les 10 premiers. À peine rentrés aux stands, les pilotes se remettent immédiatement en selle suite à l’arrêt. Certains cadors se rattrapent, mais pas Rossi classé 11ème alors que la pluie refait son apparition. Son coéquipier Jorge Lorenzo n’est pas non plus dans les qualifiés.

Dix minutes plus tard, rebelote : les conditions s’améliorent et avec elles les chronos. Jack Miller va même jusqu’à détrôner le nouveau champion du monde Marquez, qui le repasse à nouveau juste avant que les averses ne recommencent à s’abattre. Celles-ci scelleront le destin de cette FP3.

Seuls hommes sous les 1’34, Marc Marquez et Jack Miller passent facilement en Q2. Même chose pour les frères Espargaro, qui complètent alors le top-4 devant un Ducati composé d’Andrea Dovizioso et Scott Redding. Les Desmosedici de Danilo Petrucci (9ème) et Hector Barbera (10ème) seront également de la partie, tout comme l’Aprilia de Stefan Bradl (7ème) et… Nicky Hayden, pour la première fois depuis juillet 2014 au Sachsenring !

Onzième, Maverick Viñales échoue à 64 petits millièmes de la qualif’. Même chose pour Valentino Rossi, pointé à 163 millièmes de l’objectif. Bon dernier, Jorge Lorenzo devra également passer par une séance de repêchage qui s’annonce d’ores et déjà dantesque en Australie.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de