Les 19h30 de PHP – Poncharal : "Avec Johann, on vise le titre de meilleur rookie en 2017"



L’an prochain, l’écurie Tech 3 retrouvera enfin un pilote français en MotoGP, Johann Zarco, au guidon de la Yamaha. En exclusivité pour GP Inside, Hervé Poncharal, le patron de l’équipe française, s’est confié sur ce nouveau défi et le rêve de voir enfin un pilote français briller dans la catégorie reine.

PHP : Hervé, voilà quelques années qu’un pilote français n’avait plus roulé chez Tech 3 …

HP : Un pilote français chez nous, ça fait partie du patrimoine de Tech3. Je pense bien sûr à O.J. (Olivier Jacque), et au titre mondial 250, mais aussi aux formidables choses réussies avec Jean-Philippe Ruggia et Sylvain Guintoli. On parle la même langue, on partage la même culture.

PHP : C’est important pour la France d’avoir un pilote MotoGP français de haut niveau?

HP : La popularité des GP est moins forte chez nous qu’en Espagne ou en Italie, par exemple. Le fait qu’un team français aligne le meilleur pilote français devrait faire avancer les choses, comme le superbe travail de Claude Michy au GP de France.

PHP : Qu’est-ce qui vous a convaincu d’engager Johann?

HP : D’abord, je suis persuadé qu’il a un style de pilotage qui convient à la MotoGP. De plus, c’est un formidable bosseur qui roule énormement. D’ailleurs, je vais vous confier un truc, il s’entraîne depuis des mois avec une R1 chaussée de Michelin, c’est dire son degré de motivation! C’est un type calme, je le sens très serein face à ce grand défi et je suis convaincu que c’est le meilleur moyen d’aborder la MotoGP.

PHP : Quel sera l’objectif de Johann l’an prochain?

HP : C’est toujours difficile de fixer des objectifs quand on prend en MotoGP des pilotes issus de la Moto2. Certains y arrivent tout de suite, comme Marquez ou Vinales, d’autres rencontrent plus de problèmes, comme Rabat par exemple. N’oubliez pas qu’il va passer d’une moto de 120 cv à un engin qui affiche entre 250 et 270 cv. Si on veut brûler les étapes, on risque de se brûler les ailes.

PHP : Et dans le cas de Johann?

HP : Avec son manager Laurent Fellon, notre but est de viser le titre de rookie (meilleur débutant) de la saison MotoGP 2017. Ses principaux rivaux seront Rins qui disposera d’une moto (Suzuki) full usine, Lowes ( full usine Aprilia) et Folger, son coéquipier chez nous. Ce sera un Championnat dans le Championnat. La mission de Tech 3 est d’être une pépinière de formation pour le factory team Yamaha.

PHP : Quelle sera l’équipe de Johann chez Tech3?

HP : Techniquement, il travaillera avec Guy Coulon. J’ai tendance à dire qu’on va mettre ensemble deux bonshommes de la « vieille école », deux mecs discrets et totalement engagés dans leur travail.

PHP : Quand Johann effectuera-t-il ses premiers tours de roue en MotoGP?

HP : Dès la fin du Grand Prix de Valence, dernier rendez-vous de la saison. Johann découvrira la Yamaha le mardi ou le mercredi suivant la course. Et il n’est pas impossible que nous ayons une journée supplémentaire avant la fin novembre en Malaisie où Johann roulera avec le team usine (Rossi, Vinales).

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de