Bary Baltus, l’étoile belge qui monte et qui gagne



Son nom ne parle pas à chacun d’entre vous et c’est bien normal puisque Bary Baltus, le jeune belge originaire de Waret-l’Evêque, n’a que 12 ans et est actuellement engagé dans le championnat CEV Pre-Moto3.

Pourtant, il se pourrait que son nom revienne assez vite au-devant de la scène puisque, signe qui ne trompe pas, il a été engagé par un homme dont le nez fin ne souffre aucune discussion ! En effet, cette saison, Bary a intégré l’académie de Monsieur Aki Ajo et c’est sous les couleurs de la « AJO Academy » qu’il s’est aligné dans le très relevé championnat CEV Pre-Moto3.

Le week-end dernier, il était donc présent sur le circuit de Navarra pour la dernière course du championnat et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a brillé.

Samedi, après de superbes qualifications le plaçant en deuxième position sur la grille, Barry prenait un excellent départ, virant en tête au premier virage. Après une lutte acharnée, il terminait 3ème et signait ainsi son premier podium de la saison.

Pour la seconde manche, Barry était l’auteur d’une course extraordinaire. Au passage du drapeau à damiers, il franchissait la ligne second, derrière Perez Casas, qui sera pénalisé pour dépassement sous drapeau jaune. Le jeune pilote Zelos/Classic21 termine ainsi sa saison en beauté en montant sur la plus haute marche du podium.

On notera également la régularité du gamin puisqu’il est le seul pilote à avoir marqué des points dans toutes les courses. Il termine ainsi à une très belle 3ème place au général.

« Je suis super heureux de ce week-end. Comme on m’a dit  » la victoire entraîne la victoire !  » (rires) Les deux courses se sont très bien passées, lors de la seconde manche, j’ai tout tenté pour dépasser Francesco dans le dernier virage ; heureusement je suis resté sur mes roues. J’ai franchi la ligne d’arrivée deuxième, mais Francesco m’avait dépassé sous drapeau jaune et a donc écopé d’une pénalité.  Je me suis fait baptiser par toute l’équipe. Ils m’ont bandé les pieds et les mains, ils étaient super heureux pour moi. Je remercie toute l’équipe d’Aki Ajo, mes parents, ma famille, tous ceux qui me soutiennent et Zelos. Vivement l’année prochaine ! »   

En effet Bary, vivement l’année prochaine et les suivantes !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de