#MalaysianGP, Moto2, FP1 : le grand bazar



Drapeau rouge, chutes, pluie, un seul tour rapide : la première séance d’essais libres Moto2 n’a pas manqué d’action en Malaisie. Si Thomas Lüthi l’emporte, le classement ne veut pas dire grand chose.

Trois minutes n’avaient pas été roulées que Julian Simon et Edgar Pons s’accrochaient dans le virage n°14. Touchés, les espagnols rentreront péniblement aux stands et le premier cité ne remontera pas sur sa machine. Quelques minutes plus tard, Sam Lowes chutait à son tour au même endroit… avant que Johann Zarco ne lui rentre dedans au moment où le britannique retournait en piste ! Une scène cocasse qui sonnait la sortie du drapeau rouge, nécessaire afin de nettoyer la portion.

Le bitume à nouveau propre, les pilotes furent autorisés à repartir mais la pluie décida de s’inviter à la fête. Dès lors, plus personne n’allait améliorer et le classement était figé après 2 tours : avec un chrono de 2’10.121, Thomas Lüthi termina au sommet de la feuille des temps. Un classement anecdotique puisque personne n’a pu faire plus d’un tour rapide.

Excepté Simon, les 28 pilotes sont allés prendre leurs marques sur les flaques de Sepang et ses 92% d’humidité. Dans ces conditions, Xavier Simeon s’est montré le plus rapide en étant le seul à passer sous la barre des 2’24 (2’23.816) dans son ultime boucle. Johann Zarco, Alex Marquez et Hafizh Syahrin ont tourné en 2’24, tandis que Lüthi enregistre un 2’25.628. Vivement la suite pour y voir un peu plus clair.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires