#MalaysianGP, Moto3, FP3 : Binder sur le fil et d'un cheveux…



Après une première session où la piste revêtue de son nouvel asphalte affichait ses limites quant au temps de séchage et une seconde placée sous le signe de la pluie, il est désormais temps pour les pilotes de la catégorie inférieure d’en découdre sur une piste enfin sèche.

la température de l’air avoisine déjà les 30 degrés (29,4) et celle de l’asphalte également (30,6).

Comme hier lors de la seconde session (sous la pluie), c’est Francesco Bagnaia qui se montrait le plus entreprenant dès les premières minutes et il fallait attendre 20 minutes pour voir Joan Mir, avec qui il est en bagarre pour le podium final de la saison, prendre l’initiative en venant placer sa KTM aux avant-postes.

Il était délogé par Bulega à 13 minutes de la fin mais aussi par Fabio Quartararo, son équipier, qui venait s’installer à la seconde place.

Lorenzo Dalla Porta, à 10 minutes du terme, se joignait à la fête en étant le premier pilote du jour à passer sous la barre des 2 minutes 16 secondes. Sa joie n’était toutefois que de courte durée puisque Navarro l’imitait quelques secondes plus tard et lui ravissait le leadership.

L’espagnol semblait sur une autre planète mais il était très vite rappelé par la réalité puisqu’il partait à la faute dans le virage 14 à 5 minutes du terme. Une petite chute sans conséquence mais qui lui coupait son bel élan, d’autant que Mir le débordait au classement pour lui reprendre la première place.

Bagnaia qui, à la faveur d’un arrêt au stand, était passé en 21 ème position, remontait à la seonde dès son premier tour lancé alors que c’est Kornfeil qui se portait au commandement qu’il avait d’ailleurs brièvement occupé en début de session.

Mais c’est finalement Brad Binder, discret pendant 40 minutes, qui mettait tout le monde d’accord malgré un dernier assaut de Bagnaia.

Le sud-africain ne compte que 6 millièmes d’avance sur Kornfeil et 92 sur Bagnaia. Fabio Quartararo et Joan Mir complètent le top 5.

Bulega est douzième, Maria Herrera est treizième et Livio Loi quinzième. Le belge a eu visiblement du mal à élever un niveau qui, hier, semblait prometteur.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires