#MalaysianGP, Moto2, FP3 : Morbidelli, pluie, Nakagami, pluie…



Après une première session perturbée par la pluie et une seconde ou Morbidelli s’était montré le plus rapide, les pilotes Moto2 s’apprêtaient à clôturer la matinée sur une piste sèche.

Zarco, Lüthi et Rins engagés dans la lutte pour le titre avaient donc la possibilité de répéter une dernière fois leurs gammes avant la très importante séance de qualification de cet après-midi.

Malheureusement, dès les premières minutes, s’est une fois de plus la pluie qui s’invitait sur le circuit international de Sépang.

Du coup, tous les pilotes rentraient au stand afin de vérifier s’il s’agissait d’une averse passagère ou de quelque chose de plus sérieux comme la Malaisie peut offrir.

Il fallait attendre vingt minutes de séance pour voir les pilotes reprendre la piste. Gardner d’abord, Pasini, Rins, Baldassarri et Marini ensuite.

Ces quelques téméraires étaient ensuite imités par le reste du peloton qui reprenait la piste pour une explication finale.

Nakagami était le premier à battre le temps fixé dans les premiers tours par Morbidelli. Toutefois, à dix minutes du terme, la pluie redoublait et tous les pilotes rentraient définitivement au stand.

En conséquence, le classement final de la FP3 ne bougeait et c’est donc Nakagami qui ramenait le premier temps au garage devant Morbidelli, Folger, Pons et Zarco pour le top cinq.

Tom Lüthi est sixième tandis qu’Alex Rins, toujours en difficulté, est quinzième. Xavier Siméon, relativement bien hier occupe la seizième place de la séance.    

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de