#MalaysianGP, MotoGP, Q2 : Dovizioso maître nageur, Yamaha 2 et 3, Loris Baz 10ème



Andrea Dovizioso est allé chercher sa 2ème pole de l’année sur le bitume mouillé du Circuit International de Sepang. Valentino Rossi assure un doublé italien à ses côté, tandis que Jorge Lorenzo fait de même pour Yamaha en première ligne du Grand Prix de Malaisie.

Q1 :

La session fut une simple formalité pour Cal Crutchlow, seul homme (et de loin) sous la barre des 2’12. La FP3 n’était qu’une erreur de parcours et le britannique entend bien être là ce week-end. Le deuxième billet qualificatif revient à Loris Baz, second malgré une chute et les assauts répétés de ses adversaires : Bradley Smith échoue à 14 millièmes, Jack Miller à 23. À noter que le japonais Hiroshi Aoyama partira 17ème.

Q2 :

La pluie pointa le bout de son nezalors que le coup d’envoi de la qualification allait être donné. Dans ces conditions tropicales particulières, où les averses peuvent s’intensifier d’une seconde à l’autre, nul ne pouvait prévoir ce qui allait arriver. Il fallait donc être rapide d’entrée de jeu afin de s’assurer une bonne place sur la grille en cas de retour de tempête.

Dans ces conditions, Andrea Dovizioso se montre immédiatement le plus fort en claquant un 2’11.511 dès son premier tour rapide. Intouchable, le pilote Ducati ira même améliorer en fin de séance afin de s’assurer la 5ème pole position de sa carrière en MotoGP. Il devance de 246 millièmes son compatriote Valentino Rossi, brillant sous la pluie et qui a décidé de faire les 15 minutes avec les mêmes pneumatiques sans aucun arrêt aux stands.

Troisième, Jorge Lorenzo assure un doublé Yamaha en première ligne. Rarement véloce sur le mouillé cette année, Jorge Lorenzo semble avoir trouvé la solution et sera un candidat au podium demain. Marc Marquez se classe 4ème malgré sa gastro-entérite, mais ne partira pas de l’un des 3 premiers rangs pour la première fois depuis Misano. Tombé en milieu de séance, Cal Crutchlow pourtant complète le top-5 grâce à un ultime assaut décisif.

Blessé à une vertèbre, Andrea Iannone (6ème) est l’un des autres bénéficiaires de la pluie. Aleix Espargaro (7ème) termine meilleur pilote Suzuki malgré une chute. Pour sa troisième partiicpation à une Q2, Loris Baz prend la 10ème place en Malaisie : c’est la meilleure qualification de la carrière du français.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de