#MalaysianGP : Pourquoi ça ne sèche pas



Depuis le premier jour des essais libres du Grand Prix de Malaisie, un problème semble avoir pris le dessus sur tous les autres : le nouvel asphalte du circuit de Sepang met un temps anormalement long pour sécher.

Difficile de comprendre pourquoi il en est ainsi puisqu’une fois les nuages dissipés, les températures atteignent très vite les 30 ou 35 degrés.

Nos confrères de GPOne ont donc directement été interroger Jarno Zaffelli, le responsable des travaux pour avoir ses explications quant à ce problème.

« Le plus gros problème c’est la météo. Dans les prévisions, nous nous sommes basés sur les données de la dernière décennie parce qu’il faut toujours raisonner en prenant en compte les conditions les plus extrêmes que l’on puisse trouver.

Et durant cette décennie, la température de la piste a toujours été comprise entre 40 et 60 degrés, avec une humidité de 50 à 100%.

Or cette année, l’asphalte n’a jamais dépassé les 35 degrés et dans ce cas, l’eau n’arrive pas à s’évaporer.

D’où vient cette eau ? Sous l’asphalte, il y a un agrégat qui sert de base et là, il y a des espaces vides dans lesquels l’eau reste. Elle ne s’échappe pas du sol.

Il y a eu un problème lors de la pose, l’opération n’a pas été directement faite par nous, mais je la supervisais. J’assume donc ma part de responsabilité. Ce problème ne concerne pas toute la piste.

Il y a quelques mois, lors des tests Michelin il y avait eu des problèmes dans le virage 9, et nous les avons résolus. Hier soir, à minuit, je suis descendu sur le circuit pour contrôler la situation et à cet endroit, la piste était sèche, contrairement à d’autres parties. Après ces essais nous avons rempli les espaces vides avec de la poussière de roche, la même que celle qui constitue ces agrégats.

Ce n’est pas compliqué, à faire, vous éparpillez cette poudre, vous humidifiez la surface et enfin vous la lavez. Vous répétez plusieurs fois l’opération et cela résout le problème. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires