#MalaysianGP, Moto3, course : Bagnaia touche le jackpot !



Avant de s’élancer pour l’avant dernière manche de ce Championnat Moto3, les choses étaient limpides pUisque si Binder est Champion du Monde, derrière lui six pilotes pouvaient encore prétendre au titre de vice-champion.

On se souvient que la semaine dernière, ces mêmes six pilotes étaient tous partis à la faute et que donc ce statu quo maintenait le suspense entier sauf peut-être en ce qui concerne Enea Bastiani puisque l’Italien, touché à une vertèbre, devait faire une croix sur la course en Malaisie.

Impossible donc pour lui de défendre sa seconde place qui, rappelons-le, n’était directement menacée que par une éventuelle victoire de Jorge Navarro.

Les pilotes s’élançaient donc avec un peu de pression mais aussi et surtout avec l’énorme possibilité de décrocher quelque chose de bien sympathique puisque rappelons tout de même que parmi ces pilotes, on retrouve trois rookie avec Mir, Bulega et Di Giannantonio.

Binder prenait le meilleur envol avec Bagnaia dans sa roue, mais les choses ne tardaient pas à se gâter puisque suite à une grosse chute, Norrodin, Sasaki, Migno et Guevara quittaient déjà la piste au virage deux. Migno et Norrodin la rejoignaient la course mais provisoirement puisqu’ils la quitteront plus tard.

Mais on n’en restait pas là puisqu’une fois de plus, tous les prétendants à la seconde place du Championnat du monde allaient partir à la faute dont notamment Bulega emporté dans une carambolage impressionnant impliquant également Oettl, Canet et le pauvre Martin qui lui, de son côté, sera emmené à l’hopital.

Tous sauf un puisque Francesco Bagnaia, dès les premiers tours, s’installait aux commandes de la course tout en la partageant de temps à autre avec Brad Binder et Joan Mir.

Malheureusement pour ces deux derniers, ils partaient également à la faute et laissaient ainsi la voie ouverte au pilote Mahindra.

Avec cette double chute, une sérieuse brèche s’ouvrait derrière Bagnaia qui n’était plus rejoint. Derrière lui, on retrouvait Kornfeil et Bendsneyder qui résistaient au retour de Quartararo.

Après toutes ces chutes, les tours se passaient sans grand changement, jusqu’à ce que Maria Herrera, dixième, se montre un peu trop optimiste et touche la roue arrière de Livio Loi. L’espagnole chutait lourdement et se fracturait l’épaule.

Etant donné qu’elle demeurait au milieu de la piste, la direction de course sortait le drapeau rouge, ce qui consacrait Bagnaia au rang de vainqueur du méga jackpot de la matinée.

En effet, le pilote Aspar reprend la troisième place à Navarro et revient à 19 unités de Bastianini dont la présence à Valence n’est pas assurée.  

Kornfeil termine finalement second devant Bensneyder, Quartararo et Locatelli. Livio Loi termine finalement neuvième.      

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires