Casey Stoner ne roulera plus jamais en MotoGP



Présent à l’EICMA de Milan, Casey stoner a eu l’occasion de mesurer une nouvelle fois sa cote de popularité restée intacte auprès des fans de la Rossa en montant sur la scène au guidon de la Ducati 1299 Panigale.

Présent également au stand Nolan, son fidèle fournisseur de casque, l’australien s’y est entretenu avec la presse et notamment avec sportmediaset.it.

Et les nouvelles ne sont pas spécialement bonnes pour ceux qui auraient aimé revoir le Kangourou sur une Desmosedici. En effet, si en début de saison, il avait parfois semblé laisser une porte ouverte à une éventuelle wild card, cette fois il tenu à bien la refermer en étant calir et net sur ses intentions pour le futur.

« Non je ne roulerai pas en 2017. Je n’ai pas été présent au cours des quatre dernières années et je ne serai pas là l’année prochaine non plus ».

Bien entendu, l’australien conserve ses fonctions d’ambassadeur de la marque et de pilote d’essais à qui on fait appel pour aller chercher le dernier carat. Il sera d’ailleurs à Valence pour observer de près l’évolution de de la Desmo 2017.

Une évolution qui n’aura pas droit à l’erreur puisque comme on le sait, c’est à coup de millions que Ducati s’est offert un renfort de choix en la personne de Jorge Lorenzo.

Dès lors, que ce soit pour Lorenzo ou pour Dall Igna, l’échec est à exclure et l’objectif est haut puisque comme le rappelait le patron du Reparto Corse, il ne peut pas ne pas être le titre de Champion du monde.

Dans cette optique, l’aide de Stoner pourrait être précieuse et il se tient prêt au cas où Lorenzo aurait besoin de lui.      

« Je vais aller à Valence pour assister à la course du week-end et puis aux essais, qui sont très importants pour nous permettre de comprendre où nous sommes et comment nous pouvons améliorer la moto pour l’année prochaine. Je ne vais pas disputer les tests, mais je serai très près pour voir ce qui s’y passe. C ‘est un voyage très productif.

Certes, pour la prochaine saison Marquez sera le favori, tandis que pour Ducati tout dépendra de Michelin. Lorenzo n’a pas besoin de conseils spécifiques, mais s’il me demande des informations, je serai prêt à lui prêter mon soutien ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de