#ValenciaGP, Moto3 : Brad Binder a trouvé le temps de s’offrir une dernière démonstration !



La dernière course de la saison est toujours spéciale car si certains y ont encore des choses à sauver d’autres, en revanche, peuvent l’aborder l’esprit libéré de la pression.

Cette saison, il n’y avait plus grand chose à se mettre sous la dent puisque le titre est joué depuis Aragon.

Toutefois, il restait deux morceaux de choix avec l’attribution de la place de dauphin pour laquelle Bagnaia, Navarro et Bastianini étaient à la lutte.

Il restait également l’attribution du titre de Rookie de l’année avec Mir, Bulega et Di Giannantonio encore en lice.

Jamais dans le coup pendant le weekend, il n’y avait pas de miracle pour Bulega. Il termine dix-septième et boucle donc sa saison au troisième rang du classement des rookies.

Di Giannantonio n’a pas été dedans non plus pendant la moitié de cette fin de semaine mais se ressaisissait au meilleur moment. Il aurait pu coiffer Mir mais aujourd’hui, pour battre l’espagnol, il fallait s’appeler Binder car le nouveau rookie of the year, parti seul devant mais obligé de rétrocéder une place au plus mauvais moment, s’est accroché à sa place pendant l’ensemble de la course et n’a pas laissé la moindre chance à Di Gia qui termine donc second de ce classement. Une sacrée performance malgré tout tant on sait que le début de saison de l’italien fût compliqué.

Au niveau de l’attribution de la seconde place du Championnat, on notera que le vrai danger pour Bastianini c’était Bagnaia mais après quelques virages seulement, Rodrigo perdait l’arrière de sa machine qui faisait l’effet d’une lame de fond sous la Mahindra du jeune italien qui ne pouvait rien faire pour éviter la chute. Nous avons eu peur, mais cette chute se termine fort heureusement très bien pour ces pilotes.

Bastianini (4ème) disputait une belle course, surtout après sa grave blessure au dos ramenée d’Australie, et clôture donc second du Championnat puisque Navarro n’a pu faire mieux que la neuvième place. L’Espagnol repasse Bagnaia et termine troisième du classement général.

Mais aujourd’hui, sur la piste, il n’y en avait qu’un seul qui brillait de mille feux, c’est le nouveau Champion du Monde Brad Binder.

Auteur d’un bon départ, le sud-africain se loupait à la fin du premier tour ou au début du second, et retombait alors à la 22ème position.

Mais qu’à cela ne tienne, Binder se retroussait les manches et donnait tout ce qu’il avait pour, tour après tour, revenir sur les premiers.

Il prenait la tête à 4 tours de l’arrivée mais commettait une nouvelle erreur à deux boucles du terme. Il redescendait alors au quatrième rang mais revenait une fois de plus à l’aspiration pour aborder le dernier tour en tête.

Là, Mir tentait le tout pour le tout mais même toute la bravoure du monde n’y pouvait rien et c’est une fois de plus Binder qui s’impose en devenant le Champion du monde ayant conquis le titre avec le plus de points d’écart par rapport à la concurrence.

Quel Champion, brave parmi les braves, Brad Binder nous a régalé tout au long de la saison et nous ne doutons pas un seul instant que le Moto2 lui réserve encore de bien belles surprises.

Derrière, on notera la décevante quatorzième place de Quartararo et la tout aussi décevante quinzième place de Loi, la très encourageante onzième place de Fernandez, wild card sur la moto de Herrera et la vingt-sixième place de Danilo.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook      

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de