#ValenciaGP, MotoGP, course : Lorenzo, une dernière et puis s'en va



Jorge Lorenzo a remporté le Grand Prix de Valencia, dernière étape de la saison 2016. Après 9 ans de collaboration, l’Espagnol quitte Yamaha sur un 44ème triomphe en MotoGP.


Pour ce qui est de la lutte pour la victoire, le scénario se dessine très tôt. Il est en fait plié dès le premier virage : Jorge Lorenzo réalise un holeshot imparable alors que Marc Marquez manque complètement son envol. Un tour est à peine passé que le poleman compte déjà une demi-seconde d’avance sur Andrea Iannone, auteur d’un brillant départ. On comprend rapidement que le suspense ne va concerner que les places d’honneur.

Cinq hommes se détachent afin de se disputer la 2ème position : Valentino Rossi, Marc Marquez, Maverick Viñales, Andrea Dovizioso et son coéquipier Iannone. Ce-dernier est d’abord embêté par Rossi, qui ne parvient cependant pas à faire le trou lorsqu’il passe second. Plus prudent, Marquez se mêle ensuite à la bagarre pendant que Dovizioso lâche prise.

Lorenzo, Marquez et les autres 

La mi-course passée, Marquez enclenche la vitesse supérieure et s’empare des commandes du groupe. Le champion du monde ne les lâchera plus et s’envole vers un 12ème podium annuel. Il reviendra même à moins de 2 secondes de Lorenzo, sans pouvoir autant combler tout l’écart. Un podium auquel Rossi ne goûtera pas, battu après une passe-d’arme musclée avec Iannone. La puissance de la Desmosedici a eu son effet en course, et le pilote Ducati quitte les Rouges sur un ultime bon résultat.

Cinquième, Viñales n’a pas été en mesure de se mêler à la bagarre. Près de 8 secondes derrière, Pol Espargaro arrache sur la ligne la 6ème place à Dovizioso. Aleix Espargaro (8ème) quitte Suzuki sur un top-10, de même que Bradley Smith (9ème) avec Tech3 et Alvaro Bautista (10ème) concernant Aprilia. Pour un point, Danilo Petrucci (12ème) finit meilleur pilote Pramac devant Scott Redding (14ème). Loris Baz se classe 18ème du GP, tandis que Mika Kallio et KTM ont abandonné sur problème technique.

Cal Crutchlow a chuté mais termine néanmoins pilote satellite n°1 de la saison. Dani Pedrosa est également parti à la faute, de même que le colombien Yonny Hernandez qui quitte la catégorie MotoGP de la pire des manières : lanterne rouge au classement général des titulaires et vierge de points sur les 2 dernières épreuves.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de