Brivio : « Iannone ? Il sait gagner, à nous de lui donner la moto »



Ce matin, pour les premiers tests de la saison 2017, les codes couleurs auxquels nous sommes habitués depuis deux ans ou plus seront mis à mal puisqu’ils seront plusieurs à changer de crèmerie.

C’est notamment le cas d’Andrea Iannone qui viendra s’assoir sur la moto de Maverick Viñales et qui aura donc la lourde tâche de reprendre le travail là où l’espagnol l’a laissé ce dimanche.

La mission ne sera pas simple car après deux saisons où Viñales a grandi avec cette machine jusqu’à la porter à la victoire, il faudra désormais accomplir le dernier pas, le plus compliqué, qui permettra à Suzuki de se battre chaque semaine avec ses rivales de chez Yamaha et Honda.

Mais Davide Brivio croit fermement en son choix et il a tenu à le rappeler avant le début de ces essais.

« Nous attendons beaucoup d’Andrea parce que c’est un pilote du top qui a déjà démontré être en mesure de gagner. A nous de lui donner une bonne moto qui correspondra à son style. Notre idée initiale était de viser la stabilité, mais après la décision de Maverick de nous quitter, nous avons profité de l’occasion avec Iannone. Nous avons mis très peu de temps pour nous mettre d’accord, seulement 2 ou 3 jours, et je pense qu’avec lui, nous pourrons continuer ce projet de la meilleure manière…en gagnant plus de courses. »

Si gagner deux secondes lorsque vous végétez à 4 secondes des meilleurs temps n’est pas la mission la plus compliquée, en revanche, gagner deux dixièmes au tour sur une course qui en compte trente est une toute autre histoire.

C’est pourquoi, comme le rappelait le team manager de Suzuki, les japonais seront extrêmement prudents avant d’introduire des nouveautés sur la GSX-RR car la possibilité de prendre la mauvaise direction doit absolument être exclue ou en tout limitée au maximum.

« Il n’y aura pas de nouvelle moto à Valence mais une évolution de l’actuelle. Nous aurons un moteur avec un demi développement, la priorité est maintenant de trouver plus de puissance. Pour le test de Sepang nous aurons un moteur plus évolué et de nouvelles pièces pour le châssis. Nous ne voulons pas perturber l’équilibre atteint et donc, nous n’introduirons les nouveautés que lorsque nous serons sûrs de notre coup. De l’autre côté, vu que nous perdrons nos avantages, nous ne pourrons plus développer le moteur au cours de la saison ce qui était un petit avantage ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de