Johann Zarco : « positif mais plus dur que ce à quoi je m’attendais »



Après avoir été sacré Champion du Monde pour la deuxième fois consécutive en Moto2, Johann Zarco repartait de zéro ce matin lors de la première journée de sa carrière MotoGP.

Des débuts que la France attendait avec impatience et qui se sont révélés plutôt prometteurs puisque le français a su progresser à chaque sortie pour terminer finalement à la dix-septième position, une de plus que Folger, son équipier, mais une de moins que Tito Rabat !

Après, comme il l‘a rappelé, on ne devient pas pilote MotoGP en une seule journée et c’est donc un travail de longue haleine qui l’attend.  

« Mes débuts sur une moto MotoGP ont été très intéressants, mais c’était un peu difficile parce que je devais m’y habituer après de nombreuses années en Moto2. Il y a beaucoup à apprendre et beaucoup de facteurs auxquels je dois m’adapter. Mon approche est de prendre tout étape par étape parce que bien sûr, je ne pourrai pas tout changer en une seule session et je vais avoir besoin de temps pour tout comprendre. J’ai fait des progrès et nous n’avons pas trop mal fini la journée et donc c’est le point positif. L’équipe Tech3 comprend mon style de pilotage et je peux voir qu’avec la YZR-M1, il y a des choses vraiment spécifiques qui doivent être faites pour être rapide. J’ai acquis beaucoup de connaissances, mais il faudra du temps pour améliorer et adapter la moto, quand cela est nécessaire, à mon style. C’était un premier jour positif, mais un peu plus difficile que ce à quoi je m’attendais ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de