Zarco et Folger réussissent leur entrée dans la cour des grands…le beau bulletin de Tech3 !



En débarquant en catégorie reine avec une grosse pancarte dans le dos sur laquelle il était inscrit « double Champion du monde », Johann Zarco étaila pression était la plus forte.

Tous les regards étaient rivés sur lui et sa Yamaha satellite de chez Tech3 alors qu’Alex Rins disposait d’une Suzuki d’usine, Lowes, d’une Aprilia d’usine et Lüth…d’une Kalex en Moto2 (ce qui nous ramène à une suissitude de notre bon JCS).

Mais Johann, au contraire de ses anciens adversaires de la catégorie inférieure, ne s’est pas loupé. Lowes a chuté et déclaré forfait pour le second jour, Rins en a fait de même et a été embarqué à l’hôpital…bref, rien de réjouissant.

En revanche, pour les équipiers Tech3, pas de soupe à la grimace, pas d’hiver plombé par des résultats inquiétants, juste de la satisfaction et au delà de la certitude qu’il reste énormément de travail, une autre certitude…celle de savoir que c’est possible et rien que ça, ça vaut déjà de l’or ! Eh oui messieurs, chez Tech3, on a du métier !

On rappelle qu’hier, Folger était dixième à 973 millièmes de Viñales et Zarco onzième à 1,040 seconde.

Johann Zarco : « Aujourd’hui, c’était vraiment positif et je suis vraiment satisfait du travail que nous avons accompli. Dès que nous avons commencé ce matin, j’ai pu retrouver un rythme semblable à hier lorsque je poussais. C’était bon d’avoir une moto sur laquelle j’étais à l’aise et sur laquelle j’ai pu être rapide directement. Chaque fois que je quittais le box, j’étais plus fort et j’ai amélioré mes chronos de façon constante. L’équipe Tech3 a fait un super travail et j’ai été capable de mieux adapter mon pilotage à la M1. Je suis vraiment très heureux d’avoir tourné en 1’31.0 car je ne suis qu’à une seconde du meilleur temps et c’était une très belle façon de terminer le test ».

Jonas Folger : « Dans l’ensemble, ce fut un test très réussi pour nous et nous pouvons nous sentir satisfaits de ce que nous avons réalisé. Le plan était de recommencer là où nous nous étions arrêté hier ce qui signifie que j’ai continué à beaucoup travailler sur mon style de pilotage. Nous avons accompli de nombreux tours et ce fut une longue journée, mais nous avons recueilli une grande quantité de données que nous devions avoir. De plus, l’équipe Tech3 et moi avons commencé à légèrement changer la moto pour voir dans quelle direction nous pourrons-nous diriger. J’ai encore besoin d’ajuster mon style de pilotage avec les pneus usés, mais dans l’ensemble, c’était une journée positive et j’ai été en mesure de terminer en établissant un bon temps au tour ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de