Andrea Dovizioso « pas surpris » par la vitesse de Lorenzo



Si Andrea Dovizioso s’est classé 3ème du test de pré-saison organisé après le Grand Prix de Valencia, Jorge Lorenzo n’a pas démérité en y prenant la 8ème place. Un fait qui n’étonne en rien son nouveau coéquipier.

Si certaines carrières ne se ressemblent pas, force est de constater qu’elles se suivent. Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso sont arrivés en championnat du monde 125cc en 2002 ; ils sont passés en catégorie 250cc en 2005, où ils se sont disputés le titre à deux reprises ; ils sont montés en MotoGP en 2008, et y figurent toujours. Après 15 saisons passées ensemble en tant qu’adversaires, c’est désormais en coéquipiers (mais rivaux malgré tout !) qu’ils abordent l’année 2017.

Ducatiste n°1 en 2014 et 2016, Dovi aura à coeur de conserver son statut de leader des Rouges. Un statut qu’il a affirmé lors des premiers tests hivernaux où, en 1’30.443, il est venu prendre la troisième place du classement final derrière Maverick Viñales et Marc Marquez. Huitième en 1’30.744, Lorenzo n’a pas manqué ses débuts avec la Desmosedici et pointe à seulement 3 dixièmes de son nouveau coéquipier. Une performance qui ne surprend pas l’italien.

« Je pense qu’il a rapidement atteint la limite de la moto, confie-t-il. Son temps au tour est vraiment bon. Bien sûr, la piste est l’une de ses favorites et ça l’a aidé à se familiariser avec la moto. […] Je ne suis pas surpris par sa vitesse parce que je sais à quel point il est rapide. Pour la course je ne sais pas s’il pourra garder le rythme, mais maintenant nous avons neuf jours de tests et tout peut changer ».

S’aider

Rapide dès la première journée, Por Fuera a ensuite légèrement marqué le pas. « Quand tout le monde a amélioré ses chronos, c’était plus difficile pour lui mais je pense que c’est normal. Il ne connait pas la moto, ce qui n’est pas mon cas : je suis ici depuis 4 ans et j’ai suivi tout son développement ». Et Dovizioso de se réjouir de leur première expérience commune : « C’était important d’avoir son retour. Il va aller dans le même sens que moi parce que je pense que nous avons le même ressenti. La plus grosse difficulté sur la moto est la même pour tous les pilotes Ducati, mais tous les mécaniciens travaillent dessus. L’arrivée de Jorge ici est positive. Il peut m’aider à résoudre mes problèmes ».

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de