MotoGP : Suzuki « à l'équilibre »



En 2017, le Team Suzukki Ecstar fera rouler Andrea Iannone et Alex Rins. L’un est chevronné, l’autre débutant : une parfaite alliance selon Davide Brivio, team-manager de la structure.

Sur le départ de Maverick Viñales, qui a notamment permis à Suzuki de retrouver les devants de la scène, Davide Brivio est compréhensif. Quand on a un talent tel que celui de l’Espagnol et que l’une des meilleures – sinon la meilleure – machines s’offre à vous, difficile de dire non. « Maverick pouvait avoir une moto très compétitive, et qui avait dominé la saison 2015. Voilà pourquoi je comprends sa décision. »

Concernant la composition de son équipe 2017, le team-manager relate : « Il y avait la possibilité de prendre Andrea Iannone. Les négociations se sont déroulées rapidement, tout a été clarifié en deux ou trois jours. Nous ne voulions pas rater l’occasion. En ce qui concerne le second pilote, nous aimions l’idée de prendre un jeune et talentueux comme Alex Rins. L’équilibre est bon, parce que nous avons un pilote déjà prêt et un autre qui peut arriver au sommet dans les années à venir. »

Une énième fois interrogé sur le pourquoi du comment Rins a été préféré à Zarco, D.Brivio s’explique : « Nous avons choisi Rins en mai ou en juin. Il est jeune et talentueux, mais ce fut une décision très difficile. Nous avons aussi beaucoup parlé avec Zarco. Nous lui avons donné une chance d’essayer la Suzuki au Japon, et nous avons eu une bonne impression. Mais il y avait une décision à prendre, et nous sommes contents de notre choix. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires