Sepang : Lorenzo se ravise « je vais devoir changer de style »



Depuis les tests de novembre à Valence qui, on peut le dire, s’étaient plutôt bien déroulés, Jorge Lorenzo avait clamé haut et fort que la Ducati ne le changerait pas et qu’il ne devrait pasq adapter son style de pilotage à la puissante Desmosedici.

Pourtant aujourd’hui, après une première journée de tests compliquée, l’espagnol a dû revoir son jugement.

Lorenzo, 17ème, 2.01.349 (+1,669) : « A Valence, je comptais sur l’instinct et cela a fonctionné, pas ici. Aujourd’hui, je me suis rendu compte de la différence entre Ducati et Yamaha, je pense qu’elles sont les plus opposées parmi toutes les MotoGP et, pour être rapide, elles exigent un style de pilotage opposé. Je reconnais que je ne m’y attendais pas et je me suis aperçu qu’il y a plus de travail à faire que ce que je pensais. Ceci dit, aujourd’hui, nous avions à notre disposition des pneus trop durs et cela a compliqué les choses.
J’ai compris que je dois changer la façon dont je dois freiner. Avec la Yamaha, je freinais avant en comptant sur la vitesse de passage dans les virages tandis que la Ducati permet de freiner plus tard. D’une part, je dois rendre la moto plus facile pour mon style, mais le plus gros travail sera sur moi-même, sur mon adaptation.
J’ai commencé à trois secondes du meilleur temps et j’ai terminé à une an et demie, en procédant étape par étape. Ensuite, la pluie a mis un terme à mes progrès. Il y avait aussi quelques points positifs comme les améliorations apportées par Ducati mais aussi le fait que Dovizioso et Stoner ont montré que la moto est rapide.
»

Quoi qu’il en soit, nous n’en sommes qu’à la première journée et il en reste encore huit derrière. Pas de panique donc mais une sérieuse obligation de changer son fusil d’épaule.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de