Valentino Rossi : « le résultat n’est pas aussi mauvais qu'il n'y paraît »



On attendait beaucoup des évolutions testées par Valentino Rossi au Mugello et à regarder le classement, on peut penser qu’elles n’ont pas apporté grand-chose.

Pourtant, Stoner, Pedrosa et Rossi sont les seuls à avoir gardé les gommes dures toute la séance et dans cette configuration, l’Italien n’est qu’à quatre dixièmes de l’Australien.

Il faudra voir demain s’il peut trouver les améliorations nécessaires mais, dans l’absolu et dans des conditions de piste sèche, c’est la première fois, depuis son arrivée chez Ducati, qu’il est aussi prêt des Honda.

« Aujourd’hui tout n’a pas été comme nous l’aurions voulu, mais ce n’était pas aussi mauvais qu’il n’y paraît, car quand tout le monde a passé le pneu tendre à la fin, moi, j’ai préféré continuer à travailler pour la course et garder le dur. Bien sûr, nous devons encore améliorer le set-up parce que nous rencontrons quelques difficultés à l’accélération. Nous n’avons pas assez de grip, et aucun des changements essayés jusqu’à présent n’ont fonctionné. Cette piste est toujours très difficile en termes de traction arrière, mais de toute façon, les autres pilotes étaient plus rapides donc, nous aussi, nous devons nous améliorer. La séance de la matinée de demain sera très importante pour préparer la qualification et essayer d’obtenir une bonne place sur la grille ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de