Sepang : en résumé, pour Rossi, cela va être chaud !



Neuf vainqueurs la saison dernière, 10 pilotes en 4 dixièmes à Sepang, la catégorie reine n’a jamais autant mérité son qualificatif royal.

Bien entendu, ce qui nous arrange nous, n’arrange pas nécessairement les pilotes habitués à un top trois qui, dans le passé, a déjà faussement (et on insiste sur faussement) paru facile à atteindre.

Ceci dit, après une journée compliquée hier, aujourd’hui, Valentino Rossi s’est repositionné dans le bon wagon d’un train emmené par son équipier, Maverick Viñales.

L’optimisme est donc de rigueur puisque si son physique ne lui permet pas encore d’être pleinement satisfait, une chose est sûre, la M1 fonctionne.

« Nous sommes tous très proches, nous nous attendons à une rude bataille cette année. J’ai eu de bonnes sensations et notamment en travaillant sur le nouveau châssis. L’après-midi, nous avons pu apporter des changements qui m’ont permis de mieux rouler. C’est sans aucun doute un bon début.
De manière générale! Je suis très curieux d’essayer la moto à Phillip Island, sur une piste très différente. Il y a encore du travail, même sur mon corps, car je ne suis pas en pleine forme.
Nous avons décidé de commencer les simulations avec les pneus tendres, mais il était trop mou… et après six ou sept tours j’ai dû ralentir. Mais bon, quoi qu’il arrive, cette sortie nous a offert des informations intéressantes. J’ai aussi essayé les nouveaux pneus apportés par Michelin. Certains sont un peu meilleurs et d’autres un peu moins bons 
».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store