Phillip Island: Marquez, Rossi et les ailettes



La première journée d’essais MotoGP de Phillip Island a confirmé plusieurs choses: Honda poursuit son travail avec deux spécifications différentes de moteur, Yamaha est toujours aux avant-postes et les ailettes internes – ou double carénage – continuent de faire des petits.

Soleil, température idéale… mais fort vent: Phillip Island reste magique et demeure un tracé très complexe à maîtriser. En cette première journée d’essais, les «rookies» l’ont d’ailleurs appris, le meilleur d’entre eux étant l’Allemand Jonas Folger, pendant que son équipier chez Tech 3, Johann Zarco (15e), restait fidèle à sa philosophie: «Je suis là pour apprendre, pas encore pour bousculer la hiérarchie.»

Alex Rins (Suzuki) est plus loin encore (19e), alors que Sam Lowes a fait son premier cube de l’année, au guidon de la seconde Aprilia.

Devant? Honda travaille toujours sur deux spécifications différentes de moteur et au HRC, on ne cache plus qu’à cet effet, Cal Crutchlow, le pilote de Lucio Cecchinello, a également un rôle important à tenir.

Le champion du monde en titre Marc Marquez a mené les débats la majorité du temps même si, en toute fin de journée, Valentino Rossi est revenu (à 186 millièmes), Andrea Iannone complétant le tiercé du jour.

Les Ducati? Elles sont un peu plus loin, avec un Andrea Dovizioso qui développe certains détails, pendant que Jorge Lorenzo, selon les propres dires du team manager Davide Tardozzi, «en est encore à découvrir sa nouvelle moto. C’est un processus normal, qu’il appréhende avec intelligence

Quid des nouveautés techniques? «L’an dernier, la palme de l’invention hivernale était revenue à Ducati, avec les petits ailerons avant; cette année, le trophée va à Yamaha, qui a proposé dès Sepang son système de carénage double. Mais que chacun se rassure: Honda ne s’est pas endormi sur ses lauriers», annonce Livio Suppo, le team-manager du HRC. C’est dire que Marquez – son chef technicien, Santi Hernandez, a dû renoncer au déplacement, malade – , Pedrosa et Crutchlow auront bientôt de quoi tester.

Comme d’ailleurs Suzuki et Aprilia, dont leur interprétation de la nouvelle donne pourrait même être présentée dans les heures qui viennent.

En attendant, bonne journée en Europe et bonne nuit pour ceux qui sont «down under».    

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de