Viñales : apprendre et copier…la recette du bonheur !



En débarquant chez Yamaha après deux années passées chez Suzuki, Maverick Viñales s’est offert une chance réelle d’être devant lors de chaque course car si la Suzuki a nettement progressé, il n’en reste pas moins que les références de la catégorie reine restent toujours Yamaha et Honda.

Et après deux tests en 2017, trois si on compte celui de Valence en novembre dernier, on peut dire que la recrue d’Iwata a assumé à la perfection son statut d’espoir de la moto puisqu’il clôturait purement et simplement en tête de chacun d’eux.

Une performance qui n’est pas sans susciter la crainte de ses adversaires mais pourtant, tout n’est pas encore parfait. Comme il le confiait à motogp.com, il devra encore s’adapter à pas mal de chose et notamment le freinage de la M1. Et pour l’aider, rien de tel que les set-up de son prédécesseur, Jorge Lorenzo.

« Dans toutes les catégories dans lesquelles j’ai couru, je me suis toujours adapté assez rapidement à la situation. La Yamaha M1 n’est pas si différente que la moto que j’ai piloté l’année dernière, les trajectoires sont très semblables, je dois seulement m’adapter à l’électronique et surtout à ma manière de freiner.

La moto est une moto gagnante et elle a notamment remporté la dernière course à Valence avec Jorge Lorenzo. Ce que je fais pour le moment c’est utiliser le même set-up que Lorenzo et faire autant de tours que possible, donner le meilleur et copier.

Jorge était très rapide avec Yamaha et, dans un sens, je suis encore en train d’apprendre. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de