Jerez : 156 tours pour un Binder qui récupère toujours



En 2016, Brad Binder avait dominé la saison Moto3 de main de maître et s’était imposé sans même laisser l’espoir d’une chance à ses concurrents.

Malheureusement pour lui, la saison se terminait plutôt mal puisqu’il se blessait à Valence lors de tests de fin de saison.

Absent les semaines précédentes lors des tests privés de son écurie, le sud-africain était de retour cette semaine pour un test de trois jours sur le circuit de Jerez.

Avec un bras encore douloureux, il s’est contenté de petit runs histoire d’intensifier une revalidation pas complètement terminée.

A l’issue de ce test, il ne cachait pas sa joie d’être enfin de retour sur une moto.

« Ces trois jours d’essais à Jerez se sont étonnamment bien passés. J’ai passé un bon moment sur la moto après en avaoir été écarté pendant un certain temps.

Ma Moto2 est complètement nouvelle pour moi et chaque fois que je monte dessus j’apprends quelque chose. Je l’apprécie et ça m’aide à améliorer davantage. Je suis impatient de voir ce qui se passera cette saison, parce que je pense que nous allons dans la bonne direction.

Nous avons fait de petits runs, parce qu’il y avait des moments où mon bras me faisait un peu mal. Toutefois, ma récupération progresse et pour le prochain test, je ferai certainement un pas en avant et je serai en meilleur forme. Au minimum, j’aurai plus de force. »

Et le Champion du monde Moto3 n’était pas le seul à avoir le sourire, c’était également le cas d’Aki Ajo, son team manager.

« La chose la plus importante ici à Jerez avec l’équipe Moto2 a été de voir Brad Binder de retour à l’arrière de la moto et de voir qu’il était capable de rouler même s’il n’était toujours pas à 100%. Il a effectué beaucoup de kilomètres et beaucoup de tours. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de