Marquez : carénage, chutes et accélération

Il est parfois des mauvaises journées qui vous apportent plus d’enseignements que les bonnes et quelque part, c’est un peu le cas de Marc Marquez qui, aujourd’hui, à Doha, a connu une très mauvaise journée.

En effet, non seulement il clôture à une lointaine douzième place mais en plus de cela, deux chutes sont venues agrémenter sa session.

L’une due au tout nouveau carénage imaginé par Honda afin de parer à l’interdiction des ailerons, l’autre en raison de la piste en elle-même.

Pourtant, tout n’a pas été négatif puisque non seulement le choix du moteur a été arrêté mais en plus, Marquez a eu l’occasion de donner son avis sur les importants appendices aérodynamiques.

Enfin, comme les années précédentes, l’espagnol a également pu confirmer que ce n’est pas à l’accélération que sa monture battra ses concurrentes.   

« Le nouveau carénage présente des points positifs et d’autres négatifs, mais principalement, il change le style de pilotage. L’objectif est de diminuer les wheelie. Le set-up doit également être différent et c’est la raison d’une des chutes : J’ai freiné trop tard et j’ai perdu l’avant, alors que la seconde a été causée par l’asphalte humide.

Les deux motos avaient le même moteur et le même châssis. Nous avons également fait des tests de consommation, car sur cette piste, on brûle beaucoup de carburant. Le deuxième jour, nous ferons plus de tests sur le set-up afin de l’adapter à ce circuit. Aujourd’hui, nous écarté beaucoup de choses, ce qui est également important. L’électronique ? Elle s’est améliorée. Du point de vue du rythme, même si nous ne sommes pas loin, Dovizioso est nettement en tête. Viñales aussi était rapide, mais l’accélération ne fait certainement pas partie de nos points forts. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de