#QatarGP : Viñales n'a pas tremblé !



Hier, au Qatar, Maverick Viñales a remporté une victoire aussi attendue que méritée. En effet, avec sa domination sans partage sur les séances d’essais hivernales, l’espagnol s’était placé en chef de file des favoris et personne ne s’attendait à ce qu’il ne lève pas les bras au ciel lors du franchissement de la ligné d’arrivée.

Pourtant, grâce à des pilotes comme Rossi, Zarco ou bien évidemment Dovizioso, son sacre a mis du temps à se concrétiser.

Mais Maverick n’a pas flanché et a assumé son étiquette avec classe et brio (son dépassement décisif sur Dovizioso est certainement à montrer dans toutes les écoles).

Si certains trouvaient que la catégorie reine tournait en rond, l’arrivée de Viñales sur la Yamaha devrait leur permettre de retrouver le plaisir.

« Je tiens à remercier mon équipe qui a fait un excellent travail et le set-up de la moto était excellent. J’étais bien parti mais au premier virage, Zarco est arrivé comme une furie et j’ai dû relever la moto sinon, nous serions tombés. Du coup, d’autres pilotes m’ont dépassé. Johann a été bon, mais pas dans ce virage.

La piste était très glissante et j’ai réalisé que je n’étais pas capable d’utiliser ma vitesse au milieu du virage. J’ai dû retrouver ma concentration et j’ai repris confiance. Quand j’ai dépassé Marquez, j’ai réalisé qu’il était temps de pousser.

Avec Dovizioso, nous nous sommes livrés une belle bataille. Je le passais mais il me reprenait sur la ligne droite. J’ai réalisé que je devais être plus fluide et pousser un peu plus pour prendre un petit avantage. En fait, j’ai fait mon meilleur temps dans le dernier tour. En fin de compte, j’ai fait la pole position et j’ai gagné, je ne peux pas demander plus. Je suis vraiment heureux de la manière dont j’ai réussi la course, l’année dernière j’ai rencontré quelques difficultés dans le corps à corps mais aujourd’hui c’était différent.

On m’avait demandé de donner un pronostic pour le podium il y a quelques jours et je l’avais deviné. J’ai dit que Valentino serait avec les meilleurs en course et il y était. Je suis heureux pour lui parce que ce n’est pas facile de rebondir après une période difficile. C’est agréable de voir deux Yamaha sur le podium ».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de