Valentino Rossi a besoin de la stimulation des courses



À 38 ans, Valentino Rossi brigue toujours une dixième couronne MotoGP. L’Italien, sur le podium de Losail au Qatar, reconnaît qu’il lui est difficile de se motiver pendant les essais. En course, tout est différent.

Valentino Rossi n’est pas un as de la qualification, mais une bête de course. Le pilote Yamaha l’a toujours reconnu, et ses récentes performances (difficultés aux tests hivernaux, dixième sur la grille du Grand Prix du Qatar…) en témoignent. Interrogé à ce sujet, il explique sa situation : « Pour être honnête, je suis assez vieux. Il m’est donc plus difficile d’être rapide sans la motivation et la pression de la course. »

Sa dernière course, justement, a été plutôt réussie. Entre sa place au départ et celle à l’arrivée (de 10ème à 3ème), le gain est de 7 positions. Comme toujours, le Docteur a surpris ceux qui ne l’attendaient pas à un tel niveau. « Si j’avais été rapide pendant les essais pour finalement terminer 10ème, alors ça aurait été mauvais. Là, c’est mieux ! » plaisante-t-il.

Déjà parmi les meilleurs, l’officiel Yamaha croit toujours en son dixième titre MotoGP : « J’espère que nous pourrons mieux travailler pour avoir moins de problèmes, mais chaque piste est différente. » Et sur la voie royale, son coéquipier Maverick Viñales sera un sérieux obstacle. Mais Rossi n’est pas surpris : « Il a été rapide dès son premier jour sur la Yamaha. Il se sentait tout de suite à l’aise et a très bien travaillé. Il a toujours été devant moi », rappelle-t-il.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de