Andrea Dovizioso relativise : « Il nous manque encore quelque chose »



Second au Qatar, Andrea Dovizioso a été l’un des hommes forts du premier Grand Prix MotoGP de la saison. Mais l’Italien ne veut pas s’enflammer pour autant.

Parti 5ème, Andrea Dovizioso a réalisé une course solide au Qatar. Aux avant-postes durant les 39 minutes de course, il a échoué à seulement 461 millièmes du triomphe. Alors que les autres Desmosedici ralliaient difficilement les places d’honneur – Redding 7e, Lorenzo 11e, Baz 12e, Barbera 13e, Abraham 14e –, lui a été le Ducatiste n°1 dans la nuit qatarie. Faut-il pour autant s’enflammer ? Négatif, répond le principal intéressé.

D’une part, parce que Ducati excelle souvent à Losail ; Casey Stoner y avait fait sensation en 2007, et voilà 3 ans qu’au moins un Rouge est sur le podium. Ensuite, parce que Dovi est un as sur ce circuit : 3 en 250cc, et désormais 4 en MotoGP. Enfin, car ce premier week-end fut « étrange. La course a été plutôt lente, les conditions étaient assez mauvaises. »

Certes, l’Italien affirme ses capacités : « Je crois que nous sommes compétitifs, et pouvons être très forts sur certaines pistes. » Mais il reconnaît néanmoins – et c’est tout à son honneur – que le moment où il pourra briguer la couronne n’est pas arrivé. « Nous devons encore améliorer certaines choses avant de pouvoir vraiment rouler devant chaque week-end. Mes adversaires sont bons partout, sur chaque circuit et dans toutes les conditions. Il nous manque encore quelque chose. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de