Andrea Dovizioso relativise : « Il nous manque encore quelque chose »



Second au Qatar, Andrea Dovizioso a été l’un des hommes forts du premier Grand Prix MotoGP de la saison. Mais l’Italien ne veut pas s’enflammer pour autant.

Parti 5ème, Andrea Dovizioso a réalisé une course solide au Qatar. Aux avant-postes durant les 39 minutes de course, il a échoué à seulement 461 millièmes du triomphe. Alors que les autres Desmosedici ralliaient difficilement les places d’honneur – Redding 7e, Lorenzo 11e, Baz 12e, Barbera 13e, Abraham 14e –, lui a été le Ducatiste n°1 dans la nuit qatarie. Faut-il pour autant s’enflammer ? Négatif, répond le principal intéressé.

D’une part, parce que Ducati excelle souvent à Losail ; Casey Stoner y avait fait sensation en 2007, et voilà 3 ans qu’au moins un Rouge est sur le podium. Ensuite, parce que Dovi est un as sur ce circuit : 3 en 250cc, et désormais 4 en MotoGP. Enfin, car ce premier week-end fut « étrange. La course a été plutôt lente, les conditions étaient assez mauvaises. »

Certes, l’Italien affirme ses capacités : « Je crois que nous sommes compétitifs, et pouvons être très forts sur certaines pistes. » Mais il reconnaît néanmoins – et c’est tout à son honneur – que le moment où il pourra briguer la couronne n’est pas arrivé. « Nous devons encore améliorer certaines choses avant de pouvoir vraiment rouler devant chaque week-end. Mes adversaires sont bons partout, sur chaque circuit et dans toutes les conditions. Il nous manque encore quelque chose. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments