#ArgentinaGP, Crutchlow… premier pilote Honda en Argentine et au classement général !



Hier, à l’issue du Grand Prix d’Argentine et non sans la petite pointe d’humour mordant dont il a le secret, Cal Crutchlow signalait avec un petit sourire en coin, qu’il était très heureux d’avoir marqué de gros points pour Honda au championnat du monde constructeur.

Il faut dire qu’avec les chutes de Pedrosa et de Marquez, la soirée était plutôt morose pour la firme de Tokyo qui, plus tôt dans la journée, avait également dû déplorer l’abandon de ses Formule1 sur casse mécanique.

Crutchlow offrait donc le lot de consolation aux japonais et d’une bien belle manière puisqu’il s’était même battu jusqu’au bout pour le gain de la seconde place malgré une lumière rouge inquiétante allumée sur son tableau de bord.

Une belle performance après la débâcle de Losail et, cerise sur le gâteau, la première place des pilotes Honda au classement général.

« Après le départ, une lumière rouge s’est allumée sur le tableau de bord, mais j’ai réussi à ne pas paniquer. Je me suis occupé de la situation et j’ai essayé de suivre Maverick mais j’ai vu que Valentino était accroché à moi. J’ai décidé de pousser à nouveau, mais la lumière rouge s’est à nouveau allumée. Quand il m’a dépassé, j’ai réalisé qu’il avait plus de grip que moi. En ce moment, la Honda n’est pas la moto plus facile à piloter, mais l’équipe a fait un travail vraiment super. »

Il revenait également sur la chute de Marquez qu’il mettait en partie sur le compte d’une machine visiblement pas au top de sa forme.
« Marc poussait comme un animal, il est capable d’aller à la limite dès le premier virage. Je ne cherchais pas à le suivre, je pensais que j’aurais essayé de le reprendre plus tard en course. Le problème est que la Honda bouge beaucoup et quand elle le fait, c’est facile de perdre l’avant. J’ai failli tomber plus d’une fois et je pense que Valentino qui me suivait s’en est aperçu.
Je suis impatient d’être au Texas parce que ma femme et ma fille m’y attendent.
 »

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de