Forcada : « Jorge (Lorenzo) ne s’attendait pas à ce que cela soit aussi dur »



Il n’est plus besoin de rappeler que la saison dernière, au moment de choisir entre suivre ou ne pas suivre Jorge Lorenzo chez Ducati, Ramon Forcada, trois fois champion du monde avec l’espagnol, choisissait de ne pas prendre un tel risque et de rester chez Yamaha.

Il héritait donc de Maverick Viñales et le moins que l’on puisse dire aujourd’hui après des tests hivernaux tonitruants et deux courses dominées de main de maître par son pilote, c’est qu’il a fait le bon choix.

S’attendait-il à une telle compétitivité ? Pas tout à fait !

« Je m’attendais à ce que Maverick soit fort mais pas aussi fort. Après les essais hivernaux, il était possible d’imaginer qu’il commence tout de suite très bien. Mais le fait qu’il l’ait fait avec autant de régularité, et dans des conditions si différentes et surtout le fait qu’en tout temps il ait été en mesure de gérer parfaitement la situation, m’a vraiment surpris. »

On entend souvent dire que Lorenzo et Viñales ont des points communs au niveau de leur pilotage, pourtant, le technicien espagnol n’est absolument pas de cet avis. Pour lui, les deux pilotes sont extrêmement différents.

« Maverick et Jorge sont très différents, bien qu’à les voir de l’extérieur, leur pilotage semble très similaire. En fait, c’est seulement parce qu’il roule sur la même machine. En fait, le feeling des deux est tout à fait différent. »

Mais désormais, son ancien pilote a hérité d’une machine complètement différente sur laquelle son adaptation semble compliquée. Et pour Ramon Forcada, il n’y a rien de vraiment étonnant.

« Nous savons tous que la Ducati est une moto avec une philosophie complètement différente des japonaises. Honda, Yamaha et Suzuki ont leurs propres caractéristiques, mais au fond, elles sont similaires. La Ducati, et maintenant la KTM, sont différentes… Il me dit que c’est difficile, qu’il se bat et se donne à fond mais il pensait aussi que cela serait plus facile. »

Reste désormais à savoir si la mauvaise passe sera une question de temps ou si elle sera plus profonde. Seule la piste nous le dira.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de