#AmericasGP : Viñales Vs Marquez ou quand la victoire n’est plus une question de 25 points !



Jusqu’il y a 6 mois d’ici, Marc Marquez, ex-petit prince désormais sacré roi de la catégorie reine, régnait sans partage ou presque sur la concurrence avec, signe de sa grande domination, un titre tout en contrôle en 2016 où il capitalisait au maximum les erreurs de ses adversaires. Pourtant, depuis novembre, tout semble avoir changé.  

En effet, avant son arrivée chez Yamaha, il y avait deux manières de lire les performances de Viñales chez Suzuki puisque sans autre repère, on pouvait se demander qui de la machine ou du pilote était à un extrêmement bon niveau.

Force est de constater que depuis son arrivée chez Yamaha, le doute n’est plus possible puisqu’avec sa domination totale de la présaison et ses deux victoires inaugurales, Maverick Viñales a largement démontré que c’était la Suzuki qui le limitait et pas l’inverse.

Si les supporteurs ont accueilli cette nouvelle donne avec une certaine satisfaction, il ne fait aucun doute en revanche que Marc Marquez sentant son trône quelque peu vaciller aimerait dès que possible réaffirmer son autorité.

Et le hasard du calendrier va lui donner une occasion rêvée dans une semaine puisque le paddock MotoGP déposera ses valises à Austin où l’espagnol est invaincu depuis 4 saisons.

Bien qu’il se défende d’avoir la pression sur les épaules, Marc Marquez sait qu’au Texas, il doit gagner, il doit réaffirmer son autorité.  

Nous sommes désormais au-delà d’une simple histoire de points, nous sommes dans une histoire de domination et de pouvoir.

« Je ne prévoyais pas un tel début de championnat mais nous avons encore le temps pour inverser la tendance. Nous sommes des battants et nous devons changer les choses.

J’ai de très bonnes statistiques à Austin mais cela ne veut pas dire que je vais arriver et gagner. Ce serait évidemment bien d’obtenir mon premier podium de l’année sur ce circuit. Quoi qu’il en soit, en Argentine, l’année dernière ça avait été plutôt bon et cette fois-ci pas tant que cela.

Chaque course, nous l’affrontons avec la meilleure mentalité possible et au cours du weekend nous voyons jusqu’où nous pouvons arriver. La pression est toujours la même. Nous sommes tombés quand nous nous battions pour la victoire, de sorte que le niveau est là. Nous ne devons pas changer les choses.

Maverick a été incroyable, parfait. Tout le monde a pu le voir venir après la présaison qu’il a disputé.

Il y a beaucoup de rivaux cette saison et pour le moment, j’en ai sept devant moi. Quoi qu’il en soit, les deux pilotes Yamaha sont ceux qui sont les plus forts et ceux qui vont rendre les choses difficiles ».

De l’autre côté du ring, on retrouve Maverick Viñales qui, avec son matelas d’avance, peut s’offrir le luxe de rester calme mais pourtant, s’il ne devait plus en gagner qu’une seule sur la saison, il y a fort à parier que c’est celle d’Austin qu’il aimerait remporter…à moins que cela ne soit le Mugello.

« En vue d’Austin, nous devons encore améliorer certaines choses, notamment au freinage, parce que l’entrée en virage y est très importante.

Quoi qu’il en soit, c’est une piste qui s’adapte bien à mon style de pilotage, mais je n’y ai pas encore tourné là-bas avec Yamaha. C’est un bon test pour voir si nous pouvons résister à Marquez, et ça, ça me motive toujours. Le premier objectif que nous nous fixons est de rendre la moto pleinement compétitive parce que nous savons que si c’est le cas, nous nous battrons pour la victoire. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de