Cecchinello : « si j’ai les fonds, je contacterai Morbidelli »



Comme on vous l’avait relaté fin février, avec la volonté de la Dorna de contraindre les constructeurs à ne travailler qu’avec une seule équipe satellite, plusieurs guerres d’influence semblent s’être déclenchées dont une concerne VDS et LCR pour obtenir les faveurs de Honda.

Toutefois, pour que l’écurie de Luccio Cecchinello obtienne les faveurs de Tokyo, il sera certainement obligatoire de passer par l’engagement d’un second pilote dont le nom est déjà gravé dans la mémoire du team manager.  

«Je travaille pour aligner un second pilote mais mon objectif principal est de reconfirmer Cal: si ensuite, les ressources nécessaires arrivent, tout est prêt et rien ne nous empêcherait d’aligner une seconde moto. Et dans ce cas, comment ne pas être intéressé par Franco Morbidelli : il est solaire, au point, gentil, sympathique et quand il monte sur la moto il envoie du gros gaz. Il est clair que si je pouvais trouver les ressources, je le contacterais mais je n’irais pas parler à Bartholemy (le team manager de l’équipe Marc VDS) parce que lui, il fait toujours fait exactement le contraire de ce qu’il vous avait dit et je le répète: en ce moment, ma priorité c’est Cal et s’il devait trouver une autre écurie, ce que de tout cœur je ne me souhaite pas, alors je verrai mais nous avons encore du temps avant d’en arriver là. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store