Marquez : « Rossi ? On se salue. La Honda ? Le moteur. Stoner ? Un pilote incroyable »



Alors qu’il s’apprête à débarquer sur son circuit fétiche où il est invaincu depuis quatre saisons, Marc Marquez sait qu’il b y abattre une carte importante dans la lutte qui l’oppose à Maverick Viñales.

Jusqu’à présent, on l’a souvent entendu répéter que sa machine n’est peut-être au top face à la Yamaha. A l‘occasion d’un direct Facebook, il est d’ailleurs revenu sur le nœud du problème…le moteur de la RCV.

« La principale différence par rapport à la saison dernière, c’est le moteur et c’est là-dessus que nous travaillons. Le châssis est le même, quant au set-up du moteur, nous essayons de l’adapter à la géométrie et à l’électronique. Les ailerons ne me manquent pas car s’ils vous donnaient un peu d’accélération en plus, leur disparition est préférable pour notre sécurité. »

Question quasiment inévitable, il est également revenu sur sa relation avec Valentino Rossi qui, selon lui, se sont largement pacifiées.  

« Avec lui, les duels sont toujours spéciaux. Il est très bon au corps à corps et à son contact, vous apprenez toujours quelque chose. Nous avons une relation professionnelle, tout s’est calmé et cela était très important. Nous nous saluons sans problème. Nous ne pouvons pas oublier que nous sommes tous collègues et rivaux en même temps, que nous voulons rester devant. Les amis, nous les avons en dehors du paddock. »

Enfin, on se souvient également que malgré l’absence de grands heurts, l’espagnol n’a jamais eu une relation idyllique avec Casey Stoner. D’ailleurs, s’il confirme qu’il n’aurait pas aimé l’avoir comme équipier (on se rappelle d’ailleurs que la rumeur avait annoncé qu’en 2015, il s’était opposé à ce que cela soit Stoner qui effectue une pige à Austin en remplacement de Pedrosa blessé) en revanche, on peut sentir l’estime qu’il lui porte en tant que pilote.

« Stoner était un pilote incroyable, très talentueux ! Ce n’est pas le meilleur coéquipier que j’aurais un jour pu avoir car il va très rapide mais j’aurais aimé rouler contre lui parce que son style de pilotage est très semblable au mien. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de