#AmericasGP : Marquez a eu chaud mais a su redresser la barre !



En quatre saisons, Marc Marquez n’avait laissé filer que deux séances d’essais libres sur le CotA, une à son équipier et une autre à Dovizioso.

Alors, quand aujourd’hui, Maverick Viñales le repoussait à plus d’une demie seconde lors de la FP1, l’espagnol a dû ressentir un léger coup de pression.

En effet, tout le monde a présenté cette course comme devant offrir un match dans le match pour le titre de Roi d’Espagne entre Marquez et Viñales.

Du coup, lorsqu’il est monté sur le circuit lors de la FP2, c’était avec le couteau entre les dents. Pourtant, il s’en est fallu de peu qu’il ne soit battu par Zarco mais qu’à cela ne tienne, cela aurait certainement été moins douloureux qu’une confirmation de Viñales.

« La journée s’est suffisamment bien passée. En deuxième séance, je me suis senti plus à l’aise sur la moto. Il reste néanmoins quelques points sur lesquels nous devons encore travailler, notamment pour améliorer le feeling à l’avant. L’aspect positif est que nous avons abattu beaucoup de travail durant la journée et évaluer tous les pneus, même le soft afin d’observer le comportement de la moto. L’après-midi, nous avons progressé au sujet de l’électronique et trouvé une base suffisante, bien que nous souhaiterions mettre au point quelques solutions pour parfaire le tempérament de la machine sur les bosses. Je suis impatient de poursuivre notre travail sur la moto ainsi que sur moi-même ; je peux encore progresser au quatrième virage. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de