Casey Stoner est déçu mais confiant pour le futur.



A l’instar de ses collègues, Casey Stoner savait que le choix des pneus serait crucial au Catalunya.

Comme son équipier, Dani Pedrosa, il a opté pour la gomme la plus dure, ce qui était une erreur et la conséquence est qu’il n’a jamais été en mesure de trouver le bon rythme.

Battu mais pas abattu, le pilote australien se réjouit maintenant de pouvoir, dès demain, travailler sur l’éternel problème de chattering de sa Honda !

« Je suis un peu déçu, nous avons tout donné jusqu’à la fin, mais nous n’avions tout simplement pas le rythme, surtout au début avec les pneus durs. Il semblait que seul Dani pouvait réellement faire travailler ces pneus aujourd’hui. Avec la performance que nous avons affichée durant le week-end nous nous attendions à être un peu plus forts pendant toute la course, nous savions que le début allait être difficile, mais nous pensions que vers la fin, nous aurions été en mesure d’afficher un rythme plus élevé. Nous n’étions pas certains que le pneu le plus tendre allait nous poser problème mais nous avons opté pour l’option la plus sûre aujourd’hui. Quoiqu’il en soit, nous rentrons avec quelques points et demain, lors du test, nous allons travailler sur le chattering et je suis convaincu que nous nous battrons de nouveau pour les premières places ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires