#AmericasGP : Morbidelli, meilleur entame de l'histoire de la catégorie Moto2



Vainqueur à Austin, Franco Morbidelli a remporté les trois premiers Grands Prix Moto2 de la saison 2017. « Un grand moment », comme le décrit le pilote Estrella Galicia.

Il était le chat noir de la catégorie, et est devenu inarrêtable. Avant le début de la saison 2017, Franco Morbidelli ne s’était jamais imposé en GP malgré 9 podiums ; depuis le Qatar, il est invincible. Triomphateur au Qatar, Franco Morbidelli a enchaîné en Argentine. Ce week-end, FM21 a soulevé un troisième trophée de vainqueur aux États-Unis. Et comme à Losail et Termas de Rio Hondo, personne ne lui a laissé la vie facile.

Parti en pole position, l’Italien a rapidement perdu les commandes. Son coéquipier Alex Marquez, surtout, lui a donné du fil à retordre. Mais Franky Morbido a su reprendre la tête, s’échapper puis résister au retour de Thomas Lüthi, un temps revenu à quelques dixièmes de sa roue. « La bagarre avec Álex était sympa, mais j’ai pu m’échapper suffisamment vite, commente-t-il. Je croyais alors contrôler la course, mais je me suis déconcentré et Lüthi est revenu à une demi-seconde. À partir de ce moment-là, j’ai décidé d’attaquer. Je n’ai plus pensé à gérer, mais juste à persévérer pour gagner. » Une nouvelle démonstration de force qui fait de lui le grand lauréat de la première tournée out-of-Europe.

Avec 75 unités marquées sur 75 à prendre, Morbidelli réalise le meilleur début de saison de toute l’histoire de la catégorie Moto2. Bien que sur le podium à trois reprises, son premier poursuivant Lüthi est relégué à 19 longueurs. Troisième, Miguel Oliveira a déjà plus d’une course (+32) de retard en termes de points. Au-delà du top-5 (+50 !), le trou est déjà conséquent.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de