Dovizioso : « les attentes sont élevées, c’est normal d’être déçu »



Lorsque Jorge Lorenzo annonçait sa signature chez Ducati, notre première réflexion vis-à-vis d’Andrea Dovizioso, son équipier, avait été de nous dire qu’on n’allait certainement plus énormément parler de lui vu le salaire alloué à l’espagnol.

Pourtant, avec les difficultés d’adaptation au triple Champion du monde, Dovizioso est devenu le réel point de référence du constructeur italien, son repère pour comprendre la compétitivité réelle de sa machine puisque et il n’y a rien de péjoratif dans cette énonciation, Jorge Lorenzo n’est pas encore prêt pour cela.

Du coup, la tendance actuelle est d’énormément tendre le micro à l’italien pour recueillir son analyse sur cette machine dont pour l’instant, il est plutôt déçu.  

« Nous avons des ambitions élevées et il est normal d’être déçu. Pour moi, cependant, ce qui se passe est important pour l’avenir, car cela confirme certains aspects que nous devons améliorer. L’arrivée de Jorge, comme je le pensais, est très positive parce que nous avons un champion à la maison qui peut nous aider à développer la moto. Cela sert également pour confirmer certaines limites de la moto et essayer de les résoudre le plus rapidement possible. Alors nous pourrons jouer le championnat. C’est ma cinquième année avec Ducati et ils sont bien conscients des côtés positifs et négatifs de la moto. L’arrivée de Jorge est une confirmation importante : il y a eu un investissement important en lui et en conséquence, il confirme qu’il faut travailler sur d’autres aspects. »

Avec une bonne course au Qatar, un weekend rempli de désillusions en Argentine et une course sans grand relief à Austin, la déception est présente à Borgo Panigale mais chaque course ayant sa propre histoire, c’est désormais à Jerez que Desmodovi tentera de rebondir, un circuit compliqué pour sa machine.

« C’est difficile de faire des prévisions pour Jerez depuis que Michelin est arrivé parce qu’à chaque course, on a des pneus un peu différents. Ainsi, selon le grip que vous pouvez trouver et selon les pneus qu’ils apportent, le week-end change toujours un peu pour tous. L’année dernière, nous avons rencontré des difficultés à Jerez, donc je ne m’attends pas à arriver et jouer la victoire. Mais je pense qu’on ne sera pas si loin parce que lors du test que nous avions fait il y a quelques semaines n’était pas mauvais. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de