Bartholemy : « s’il gagne le championnat nous devons offrir une MotoGP à Morbidelli »



Avec trois victoires en trois courses, Franco Morbidelli éclabousse de son talent la catégorie intermédiaire.

Comme le soulignait Alexis Masbou il y a quelques jours dans sa chronique, l’italien donne une impression de contrôle total sur tout ce qui se passe en piste.

II est bien entendu désormais le grandissime favori du Championnat et s’il devait finalement l’emporter, Marc VDS aurait alors la possibilité de l’aligner la saison prochaine en catégorie reine car son contrat, qui portait initialement sur deux saisons en Moto2, porte également sur deux saisons en catégorie reine.      

« Lorsque nous avons conclu le contrat avec Franco, il a toujours été clair que c’était un accord portant sur deux ans pour le Moto2 et sur deux saisons en MotoGP. La seule chose qui puisse mettre un terme à ce contrat serait une offre d’une écurie factory sur une moto d’usine.

Pour moi, il est clair que si nous gagnons le championnat, nous devons lui offrir l’une de nos MotoGP. C’est un peu la philosophie de la pyramide que nous mettons en place en Moto3 et avec les jeunes qui roulent en Espagne. C’est semblable à ce que nous avons fait avec Tito Rabat.

Nous savons que nous ne pourrons jamais attirer des top pilotes car nous sommes une équipe privée. De l’extérieur, on dirait que nous sommes le grand projet Marc VDS / Estrella Galicia, mais nous avons un budget à respecter. Nous pouvons seulement faire certaines choses avec ce budget.

L’idée est de faire grandir nos pilotes pour l’avenir afin de les faire gagner en Moto2 et de les amener en MotoGP. Ensuite, nous voulons essayer de tirer le meilleur d’eux en catégorie reine et, espérons-le, un jour, ils pourront aller dans une équipe d’usine. Je pense que c’est notre travail.

Pour moi, si nous gagnons le championnat avec Franco, il est clair que nous devrions l’avoir sur une de nos MotoGP la saison prochaine.

En fin de compte, le contrat indique que s’il veut rester une année supplémentaire en Moto2, il doit rester avec nous. Il ne peut pas aller dans une autre équipe Moto2. Le contrat est assez étroit mais nous avons des possibilités.

S’il dit « j’ai terminé troisième au championnat du monde, et je veux me battre pour le titre », il pourrait rester avec nous pour une autre année en Moto2. Si nous disons : « OK, il est temps de monter, nous lui fournirons le meilleur matériel que nous pouvons lui fournir en MotoGP. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de