#SpanishGP, Marquez : « nos points forts sont moins forts mais nos points faibles moins faibles »



Bien qu’il ait souvent déclaré ne pas se sentir à l’aise sur sa machine, Marc Marquez, qui avait déjà été rapide en Argentine, a bien rattrapé la situation à Austin.

En effet, sa victoire conjuguée à l’abandon de Viñales lui a permis de stopper le début d’hémorragie et se replacer au classement général.

En conférence de presse, les journalistes lui ont donc demandé comment il expliquait sa rapidité alors que son feeling sur la moto n’est pas excellent. Et en fait, il ne se l’explique visiblement pas vraiment !  

« Parfois, les gens comprennent mal ce que je dis. La moto dont je dispose maintenant a peut-être un niveau plus élevé que celle de 2014, mais le problème est que les adversaires sont plus rapides et meilleurs.

En fin de compte, c’est le sport et vous devez prendre en compte cette évolution pour aller de l’avant et vous améliorer, mais pour certaines raisons, nous sommes là dans certaines situations. Honda travaille vraiment très fort cette année sur le nouveau caractère du moteur pour essayer différentes choses.

Honnêtement, je ne me sens pas bien sur cette moto en ce moment, mais pour certaines raisons je suis rapide. J’espère qu’à l’avenir, je me sentirai mieux sur la machine et que je serai encore plus rapide. Nous essayons de comprendre ce feeling que j’ai sur la moto car, pour une raison quelconque, je ne comprends pas pourquoi je suis rapide.

Tous les pilotes Yamaha en ce moment sont vraiment forts, en particulier les deux pilotes factory et Johann Zarco, mais j’ai déjà dit à Austin que cette année, avec ce moteur, nos points forts sont peut-être un peu moins nombreux, mais nos points faibles se sont un peu améliorés ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de