#SpanishGP, Rossi : douzième mais bon, évitons les conclusions



Avec son début de saison quelque peu atypique, il est compliqué de tirer des conclusions, même provisoires, de la première journée de Valentino Rossi.

Alors aujourd’hui, l’italien a terminé douzième avec deux soucis majeurs à résoudre. Tout d’abord, il dit ne pas être à l’aise sur sol mouillé (FP1) alors que la saison dernière il l’avait été et ensuite, sur le sec (FP2), sa machine n’est pas au point.

Rien de bien neuf donc et une douzième place finale au terme de la FP2 qui, bien que lointaine, n’est certainement pas inquiétante.  

« J’ai rencontré des difficultés, surtout sur le mouillé, où l’année dernière, nous avons été très rapides. L’après-midi, la piste était très spéciale, car elle était encore un peu humide à certains endroits. Dans des conditions sèches, je ne suis pas encore au point, donc il y a du travail à faire. C’est vrai qu’avec les gommes tendres, j’ai amélioré mon chrono d’une seconde et demie, mais les autres aussi l’ont fait… »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de