L'Espagne a dominé son Grand Prix



Dani Pedrosa, Alex Marquez, Aron Canet : les trois vainqueurs du Grand Prix d’Espagne sont des espagnols. On avait plus vu ça depuis Sepang 2014, il y a plus de 30 mois.

 Cette fois, l’Espagne a clairement dominé son sujet. À Jerez, les héros nationaux ont fait résonner la Marcha Real à trois reprises. Cela avait failli être le cas au Qatar puis en Argentine, mais par deux fois, l’Italien Franco Morbidelli (Moto2) l’avait empêché. Il fallait remonter au 26 octobre 2014 pour entendre trois fois l’hymne espagnol : c’était sur le Grand Prix de Malaisie, remporté par Marc Marquez (MotoGP), Maverick Viñales (Moto2) et Efren Vazquez (Moto3).

 Plus fort encore : avec le triomphe de Dani Pedrosa devant Marc Marquez et Jorge Lorenzo, le podium MotoGP est 100% hispanique. Cela n’était plus arrivé depuis le Grand Prix de Valencia 2015, où l’ex-pilote Yamaha s’était imposé pour devenir quintuple champion du monde. Le signe d’une nouvelle année promise aux Espagnols ?

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de