#JerezTest, Rossi : « nous pouvons vraiment être inquiets »



La dixième place d’hier de Valentino Rossi n’était pas spécialement rassurante mais que dire alors de son vingt et unième temps d’aujourd’hui !

Hier, on pouvait encore dire que Maverick Viñales n’avait guère fait mieux mais aujourd’hui, l’espagnol a clôturé ce test à la première pace laissant à son équipier la lanterne rouge des Yamaha.

Rossi ne s’en cachait d’ailleurs pas, cette situation a quelque chose d’alarmant e vient certainement confirmé tous les problèmes rencontrés par l’Italien depuis Sepang et la découverte de cette nouvelle M1.  

« En fin de compte, je n’ai pas été très rapide ce matin parce que j’ai attendu très longtemps avant de monter en piste et les températures se sont élevées. Ensuite, nous avons fait un autre type de travail parce que je rencontre vraiment trop de difficultés avec cette moto et nous avons compris des choses intéressantes qui pourraient nous aider.

Pour en être sûr, nous devrons soumettre nos idées à l’épreuve de la piste. La prochaine course sera au Mans, où j’avais bien roulé lors des tests. Honnêtement, il y a des raisons d’être inquiets car avec cette moto, le nombre de fois où j’ai été en difficulté est bien plus élevé que celui où j’ai été rapide. C’est vrai que je suis monté trois fois sur le podium, mais il faut pouvoir faire mieux.

La construction 2016 du pneu Michelin aurait dû accroître ma confiance en l’avant, mais il n’a pas résolu le problème. Il n’est plus similaire à celui de l’année dernière, mais peu importe car le problème n’est pas là.

Il va mieux que l’actuel mais il n’y a pas une grande différence. Hier, j’ai vraiment été en difficulté avec l’avant ainsi qu’avec l’arrière comme pendant tout le weekend, je n’avais pas de grip. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de