#SpanishGP : ces records qui sont tombés

Trois records du circuit de Jerez de la Frontera ont été battus lors du Grand Prix d’Espagne, dont les deux de la catégorie Moto2. Mais Jorge Lorenzo reste homme le plus rapide en MotoGP. 

E n catégorie MotoGP, rien n’y fait : les références enregistrées par Jorge Lorenzo en 2015 (1’37.910 pour le record absolu, 1’38.735 pour le meilleur tour) ne sont pas tombées. Dani Pedrosa est passé à un peu plus de trois dixièmes lors des qualifications (1’38.249), et à plus d’une seconde et demie en course (1’40.243).

 En revanche, les pilotes de la classe Moto2 ont de nouveaux chronos à battre. Le 1’42.408 de Sam Lowes (2016) n’est plus, abrogé par Alex Marquez et son écrasant 1’42.080 qui lui a permis d’aller chercher la pole position. Son coéquipier Franco Morbidelli a également baissé le meilleur temps en course, passant de 1’42.876 (Jonas Folger en 2014) à 1’42.596.

 Le record de la piste a aussi été renouvelé en catégorie Moto3. Avec une référence du week-end établie en 1’46.004, Jorge Martin repousse dans les tablettes le 1’46.173 jusqu’alors détenu par Jack Miller (2014). Cependant, personne n’a fait mieux durant la course que Brad Binder en 2015 (1’46.723, contre 1’46.923 pour Andrea Migno cette année).

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de