Règlement : changements après Jerez



Réunie à Jerez en marge du Grand Prix d’Espagne, la Commission Grand Prix apporte quelques changements au règlement du championnat du monde. Les voici.

Règlement sportif :

Pluie durant la procédure de la grille de départ en MotoGP
Durant cette procédure, les teams peuvent décider d’utiliser la même moto et non la deuxième machine pour le départ de la course. Cela entraîne néanmoins la difficulté de s’assurer que le réservoir soit totalement plein. En conséquence, la distance de la course sera réduite d’un tour. 

Procédure de départ rapide 
Il a été admis qu’il pourrait être utile d’avoir la possibilité d’invoquer une procédure de départ rapide lors de situations autres que l’interruption d’une course, comme, par exemple, dans le cas d’un départ retardé. À l’avenir, la Direction de Course peut invoquer un départ rapide lorsque cela s’avère nécessaire dans d’autres cas que l’interruption de la course. 

Sécurité dans la pitlane
L’obligation pour les mécaniciens MotoGP de porter un casque dans la pitlane a été étendue au warm-up du dimanche matin durant lequel de nombreux changements de machines sont observés.  

 

Règlement technique :

Composants obligatoires pour la gestion des moteurs Moto3
L’usage du Bosch LSU 4.9 pour le capteur UEGO U2 est désormais obligatoire. La liste des composants pour la gestion des moteurs a également été modifiée en réponse à la requête de Dell’Orto. 

Inspection interne des moteurs Moto3
Il était déjà permis aux teams/constructeurs de démonter le cache-culbuteurs sous la supervision du personnel du Contrôle Technique afin de procéder à un contrôle visuel, mais de ne pas changer les pièces. À l’avenir, il sera autorisé de remplacer les joints du cache-culbuteurs ou les scellés au moment du réassemblage du moteur après inspection. 

 
Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de