Valentino Rossi : « Nicky, nous sommes tous avec toi »



Alors que Nicky Hayden lutte toujours contre la mort à Cesena, en Italie, après son dramatique accident de la route, les messages de soutien convergent de toutes parts. De Stoner à Lorenzo, de Guido Meda à Paolo Beltramo, des écuries aux supporteurs en passant par la Dorna, tous n’espèrent qu’une chose, le voir remporter son plus douloureux combat.

Parmi tous ces messages, il y a évidemment celui de Valentino Rossi. Equipiers chez Honda et Ducati, l’américain avait également battu l’italien en 2006.

Malgré cette rivalité, l’amitié qui unissait les deux hommes n’a jamais cessé et aujourd’hui, Rossi, d’habitude discret dans ces cas-là, s’est exprimé au moyen d’un beau et long message sur les réseaux sociaux.      

« Nicky est l’un des meilleurs amis que j’ai eu dans le paddock. Nous étions coéquipiers chez Honda lors de sa première année en 2003, alors qu’il vivait sa première expérience européenne. Cette saison a pris fin avec le championnat pour moi et pour lui, son premier podium à Phillip Island. Après quelques années, en 2006, nous nous sommes battus pour le Championnat jusqu’à la dernière course et malheureusement pour moi, il m’a battu et est devenu champion du monde MotoGP. Après la course, nous nous sommes serré la main et nous nous sommes pris dans les bras. Plus tard, nous avons encore été coéquipiers pendant les années difficiles de Ducati, et plusieurs fois nous nous sommes battus jusqu’à la mort pour peut-être gagner la dernière place du top cinq. Nicky venait souvent au ranch, où c’était toujours un spectacle de le voir essayer de comprendre certains secrets lorsque nous nous battions ensemble, parce qu’il est un des plus rapides pilotes de flat track au monde et avant de passer à l’asphalte, il a remporté les plus grandes courses de flat track américaines comme la Peoria TT.

Le meilleur souvenir que j’ai de lui, cependant, c’est quand il est venu me serrer la main après la course malheureuse de Valence, en 2015, pendant le tour d’honneur. Pour lui, ce fut un adieu au MotoGP et je venais de perdre le championnat. Son regard de soutien à l’intérieur du casque est l’un des rares souvenirs positifs que j’ai de ce jour-là. Allez Nicky, nous sommes tous avec toi ! »

Forza Kentucky kid !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de