Nicky Hayden nous a quitté



C’est avec une profonde tristesse que nous relayons l’information : Nicky Hayden est décédé ce lundi 22 mai 2017, à l’âge de 35 ans. L’Américain, entré en collision avec une voiture quelques jours plus tôt alors qu’il faisait du cyclisme en Italie, est mort des suites de son accident. 

La carrière de Nicky Hayden débute sur le continent américain où, jeune, il enchaîne les performances : victoires en AMA Formula Extreme, en 750 Superstock, en 600 Supersport… puis en Superbike. Champion des États-Unis  en 2002, il est alors recruté par le HRC sur les conseils d’un certain Mick Doohan. Les recommandations de l’Australien s’avèrent payantes : dès sa première saison MotoGP, il termine 5ème du classement général (meilleur rookie) avec 2 podiums à son palmarès, à Motegi puis Phillip Island.

Huitième en 2004 suite à plusieurs chutes et une blessure, il triomphe pour la première fois de sa carrière à Laguna Seca, en 2005, devant son public. Un moment chargé d’émotion. L’année suivante, le pilote Honda Repsol enchaîne les podiums (10 au total) et s’impose à deux reprises, à Assen puis encore Laguna Seca. Une régularité qui porte ses fruits, et lui permet de devenir champion du monde MotoGP pour 5 petits points devant Valentino Rossi. Mais le changement de cylindrée (800 cm3) de la catégorie reine ne lui réussit guère, et il ne peut conserver son titre laissé en 2007 à Casey Stoner.

En septembre 2008, il signe chez Ducati et rejoint l’Australien. Malgré cinq saisons passées avec les Rouges, Nicky ne parviendra jamais à retrouver la vélocité dont il faisait preuve sur Honda. Au guidon d’une Desmosedici difficile à maîtriser, il parvient néanmoins à accrocher 3 nouveaux podiums à son tableau de chasse ; Jerez 2011 sera son dernier. En 2014 et 2015, il se retrouve dans l’équipe Aspar et fait ce qu’il peut avec le matériel dont il dispose. 

L’Américain est ensuite transféré en championnat du monde Superbike, où il chevauche la CBR1000RR de la seule écurie Honda du plateau. Rapidement aux avant-postes, Hayden retrouve le chemin de la victoire à Sepang, en Malaisie. Avec 22 résultats dans le top-10 en 26 départs, il réalise une première année plus que correcte et termine 5ème du classement général. La seconde devait être celle de la confirmation, mais il avait rencontré quelques difficultés ces dernières semaines.

C’est une rédaction profondément touchée par la nouvelle qui adresse toutes ses condoléances à la famille et aux proches de Nicky Hayden. 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires