#FrenchGP, Moto2, FP3 : Bagnaia dans le tumulte



Sur la lancée de son podium à Jerez, Francesco Bagnaia s’est hissé au sommet de la feuille des temps de la FP3 au Mans. L’Italien fait partie des candidats à la pole position Moto2 du Grand Prix de France.

 Et le premier fait marquant de cette FP3, c’est la chute d’un favori. Tombé dès les premiers tours, Alex Marquez s’est d’abord difficilement relevé. Bien que touché, l’Espagnol semblait finalement OK mais a tout de même fait un passage par la clinique mobile. Et il n’est pas le seul à être allé au tapis, loin de là : Takaaki Nakagami, Mattia Pasini, Khairul Idham Pawi… ont également chuté. 

 Pendant ce temps, devant, Franco Morbidelli et Tom Lüthi se donnaient la réplique. La session ne semblait pas pouvoir échapper à l’un des deux, mais c’était sans compter sur le rookie Francesco Bagnaia. En 1’37.386, l’Italien a réglé le compte de tout le plateau et s’est rapproché du du record établi en 2016 par Thomas Lüthi (1’36.847). Le suisse termine finalement 3ème, à égalité au millième près avec Morbidelli.

Quatrième, le jeune Luca Marini semble particulièrement à l’aise sur le circuit Bugatti. Dominique Aegerter (5ème) est aussi dans le coup, de même qu’un Axel Pons retrouvé (6ème) qui devance le Belge Xavier Simeon et l’Espagnol Ricard Cardus, toujours surprenant au guidon de la KTM. Son coéquipier (provisoire (puisque Cardus remplace Brad Binder) Miguel Oliveira est lui 12ème. Le Français Fabio Quartararo pointe au 14ème rang.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de