Jicé vous regarde… Au pays de la «Commedia dell arte» 

Chaque jour qu’il passe dans le paddock, Jicé propose aux lecteurs de gp-inside.com un petit pamphlet de très exactement 999 signes – allez savoir pourquoi? – sur un sujet qu’il choisit au gré de ses humeurs.

1528. Dans toute l’Italie apparaissent des troupes de comédiens masqués, qui improvisent des histoires toujours croustillantes, où triomphent généralement ruse et ingéniosité. C’est la «Commedia dell’arte», devenue avec les siècles qui ont passés un terme générique, qui va si bien à cette passion, à la joie de vivre, au culte de la beauté propre au peuple d’un pays unique.

Dans le paddock, les masques sont transparents, mais ils existent. Sous la forme d’un parler politiquement correct, fait généralement de phrases bien apprises, mais trop souvent pauvres de sens.

Mais l’Italie, spécialement cette région de Toscane où il a vu le jour en 1469, est aussi le pays de Machiavel, père du cynisme, maître dans l’art de conquérir des amis et d’endormir, par ses paroles, par ses gestes, ses ennemis. Cela ne vous rappelle pas quelqu’un de très contemporain?

Facile, il a fait du numéro 46 une marque. Et d’un accident de cross le fil conducteur du GP qui commence ce vendredi. Sacré Valentino Rossi…

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de