Jicé vous regarde… Couleurs italiennes



Chaque jour qu’il passe dans le paddock, Jicé propose aux lecteurs de gp-inside.com un petit pamphlet de très exactement 999 signes – allez savoir pourquoi ? – sur un sujet qu’il choisit au gré de ses humeurs.


J’ai vu beaucoup de jaune. Sous toutes ses formes. En fumigènes, en couvre-chefs, en T-shirt, en chaussures, en shorts et en autres gadgets. J’ai vu le héros jaune, toujours jeune, recevoir une ovation à son retour à son stand, qui a pris quelques instants avant d’enlever son heaume. La souffrance se lisait sur ses yeux bleus. Mission accomplie.

J’ai aussi vu beaucoup de rouge – deux Ducati sur le podium – et des larmes couler sur le visage cramoisi de Danilo Petrucci. J’ai vu le bleu de la victoire, personnalisé par Mattia Pasini, dont le premier succès en Moto2 a fait plaisir à tout le monde, ses voisins de podium notamment.

J’ai encore vu du noir, sur la moto d’Andrea Migno, qui a choisi le Mugello pour remporter sa première course mondiale.

En l’espace de quatre heures d’un spectacle extraordinaire, j’ai vu les différentes couleurs de l’Italie, comme si un arc-en-ciel étonnant s’était arrêté sur ces vertes collines toscanes, histoire d’illuminer une journée que je n’oublierai jamais.

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de