#ItalianGP, Jorge Lorenzo : « Je ne peux pas piloter correctement »

Si au lendemain du Grand Prix d’Espagne, fort de son premier podium en rouge, Jorge Lorenzo avait déclaré qu’il sentait toujours un peu plus sienne la Ducati, force est de constater que ni le Grand Prix de France, ni celui d’Italie n’ont confirmé cette tendance.

Un constat difficile à avaler pour le quintuple Champion du monde puisque de l’autre côté du box, son équipier ramenait le trophée de la victoire à son équipe.

L’apprentissage de la Ducati n’est décidément pas simple mais cela, Lorenzo le savait.

« Le départ a été bon et dans les premiers tours, j’avais un bon feeling avec la moto, donc j’utilisé la vitesse de la Ducati pour rester dans le top. Ceci dit, mon rythme n’était pas rapide et les températures élevées ont augmenté mes problèmes. Je ne me suis pas senti à l’aise sur la moto, et dans ces conditions, j’ai terminé la course de façon médiocres, à la différence du genre de course que je peux disputer quand je suis en confiance. Au-delà de cela, je suis heureux pour Dovi. C’est un pilote qui travaille dur et le résultat a rendu l’équipe heureuse.

En entrée et dans le passage de courbe, en particulier à l’angle d’inclinaison maximale, je ne me sens pas en sécurité et je ne suis pas rapide. Beaucoup m’ont dépassé dans cette phase des virages comme par exemple, Marc, Valentino et Zarco. Nous essayons d’apporter des changements et pas seulement sur le set-up pour résoudre ce problème, mais nous n’avons pas encore réussi, et ce que je gagne dans la deuxième partie de virage ne compense pas ce que je perds dans la première partie. Je pourrais essayer d’atténuer le problème en freinant fort, ce qui est possible puisque Dovizioso et Petrucci y arrivent, mais pour le moment je n’y arrive pas. Je ne peux pas piloter correctement.

Je pense que le travail que je fais pour être compétitif se voit et l’équipe en est consciente. Je pense que même les gens peuvent le voir mais il faut dire que je change ma méthode de travail et que cela ne peut se faire du jour au lendemain. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de